samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Le confinement de deux petits champions du monde de jiu-jitsu brésilien

Publié le

Emmy et Dimitry Yuen Foo sont deux petits champions du monde de jiu-jitsu brésilien. Et pour rester au top, l’entraînement se poursuit même en confinement...

Publié le 04/04/2020 à 14:34 - Mise à jour le 05/04/2020 à 9:41
Lecture < 1 min.

Emmy et Dimitry Yuen Foo sont deux petits champions du monde de jiu-jitsu brésilien. Et pour rester au top, l’entraînement se poursuit même en confinement...


« C’est le confinement, c’est pas les vacances », lance la petite Emmy.

A seulement 7 ans et demi et 6 ans, son frère Dimitry et elle sont deux petites terreurs des tatamis. Ils ont raflé de belles médailles d’or en début d’année lors de compétitions de jiu-jitsu brésilien aux Etats-Unis et, même en confinement, ils ne se reposent pas sur leurs lauriers : « On s’entraîne du lundi au dimanche, on fait du renforcement musculaire. On fait les techniques, après on fait les combats. »

Lire aussi – Dimitry et Emmy Yuen Foo : hauts comme trois pommes et champions du monde de jiu-jitsu brésilien

Les enfants s’entraînent deux heures par jour. Mais sans les copains de leur club Seasiders, ce n’est pas la même chose : « Mon coach me manque… » confie Dimitry.

Qu’on se rassure toutefois, le frère et la sœur ont aussi d’autres occupations : « On joue au sable, on s’entraîne, on fait nos devoirs, on aide maman et papa à nettoyer la maison.« 

Et même à récolter les patates douces dans le fa’a’apu. Et parce que la vérité sort de la bouche des enfants, Emmy et Dimitry ont un petit message : « Ce n’est pas parce qu’on reste chez soi que la vie s’arrête, la vie continue. Restez chez vous et prenez soin de vous. »

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

171 plants de paka découverts à Taiarapu-Est

Les militaires de la brigade de Taravao sont intervenus au domicile d'un particulier à Faaone et ont découvert 171 plants de cannabis et 5 boîtes contenant du cannabis séché (644 g).

Sénatoriales : Michel Villar, le compagnon de route discret...

Michel Villar est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière du Tavini Huiraatira. "Compagnon de route discret" d'Oscar Temaru depuis une trentaine d'années, il a rejoint le leader indépendantiste de façon plus publique depuis les territoriales, et maintenant les sénatoriales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV