mardi 7 décembre 2021
A VOIR

|

Le bload bowl ou le rugby aquatique

Publié le

C’est un sport peu connu, qui a vu le jour en Polynésie. Le Bload Bowl se pratique en piscine, et s’apparente à du rugby aquatique. Mais les contacts sont moins rudes : ce sport est mixte, et peut se pratiquer dès douze ans. Depuis une quinzaine d’années, une association, la Hamuta Bload Bowl Stars, propose des matchs aux enfants placés en foyers, comme le Bon Pasteur ou SOS Villages d’enfants.

Publié le 15/06/2019 à 14:02 - Mise à jour le 21/06/2019 à 17:55
Lecture < 1 min.

C’est un sport peu connu, qui a vu le jour en Polynésie. Le Bload Bowl se pratique en piscine, et s’apparente à du rugby aquatique. Mais les contacts sont moins rudes : ce sport est mixte, et peut se pratiquer dès douze ans. Depuis une quinzaine d’années, une association, la Hamuta Bload Bowl Stars, propose des matchs aux enfants placés en foyers, comme le Bon Pasteur ou SOS Villages d’enfants.

Au Bload Bowl, il faut plaquer le ballon de l’autre côté de la piscine. La violence est prohibée, mais les contacts sont permis. Avec ces adolescents, en manque de repères, le plus important pour les bénévoles, c’est le fairplay. Mais pas seulement. “Le but du jeu, c’est de permettre aux jeunes qui n’ont pas la possibilité de se rendre à la piscine, d’acquérir des valeurs comme le respect, et de leur permettre de s’amuser .” précise Roger Quintard, secrétaire adjoint de la Hamuta Bload Bowl Stars.

L’avantage au Bload Bowl, c’est que chacun y trouve sa place. Les plus forts sont bloqueurs, les plus adroits, lanceurs ou receveurs. Et les plus vifs peuvent surprendre un adversaire deux fois plus grand.

A dix contre dix, impossible de passer seul en force. Il faut user de stratégies éprouvées, comme le U-Boat, une progression sous-marine ; l’Ave Maria, une longue passe qui traverse la piscine ; ou encore le rush, une puissante avancée collective. “Ma stratégie préférée c’est le « rush », on se groupe tous ensemble, et on essaie de pousser tout le monde vers le bord ; on avance en bande, toute l’équipe. Le ballon est protégé donc c’est difficile de défendre contre un rush. Et après on marque facilement ! Je suis motivée quand je joue au Bload Bowl. Ce que j’adore, c’est gagner avec mon équipe, et qu’après on est tous là à crier comme des fous !.” confie une participante.

Le coût est important pour la petite association de Pirae: il faut payer la location de la piscine, le maître-nageur et un peu de matériel. Mais la récompense, c’est le rire des enfants.  Le Bload Bowl se pratique aussi de manière plus musclée, en piscines privées.

infos coronavirus