lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

IFBB Open Polynésie 2022 : une compétition tout en muscles

Publié le

La IFBB Open Polynésie s’est disputée samedi soir au Swing à Papeete. Cette reprise après deux années de crise sanitaire était un soulagement pour les férus de la discipline. Une trentaine d’athlètes toutes catégories confondues se sont affrontés.

Publié le 08/05/2022 à 17:26 - Mise à jour le 09/05/2022 à 9:37
Lecture 2 minutes

La IFBB Open Polynésie s’est disputée samedi soir au Swing à Papeete. Cette reprise après deux années de crise sanitaire était un soulagement pour les férus de la discipline. Une trentaine d’athlètes toutes catégories confondues se sont affrontés.

Cette année, les teenagers (15 – 17 ans) ont fait leur entrée dans la compétition, et l’association IFBB (International Federation of Bodybuilding & Fitness) a également mis en place une catégorie Fit Pairs, une prestation à deux. C’est une première pour Maimiti Tarnowski qui est accompagnée de son père : “Comme c’est la première fois que je participe, je n’ai pas vraiment d’attentes. Il faut fournir beaucoup d’efforts personnels, et il y a l’école à gérer en même temps”.

Les athlètes se sont illustrés devant le jury et le public venu en masse. Inscrits dans plusieurs catégories, ils ont dévoilé leurs corps sculptés spécialement pour l’occasion. Des mois de préparation intenses étaient nécessaires. “Ce qui a été le plus dur, c’était la décharge, c’est-à-dire quand tu enlèves tous les glucides de ton alimentation et que tu ne manges que des protéines. C’était très fatiguant” confie Tevaiora Natua, participante dans les catégories Bikini open novice et sénior.

Bryan Gobrait est à 71 kilos après 16 semaines de diet. Il concourait dans les catégories Men’s physique et Classic physique : “C’était un challenge pour moi. Je voulais aussi voir les nouveaux qui arrivent et essayer de maintenir une condition physique au mieux”.

Le jury était des plus attentif : “Il y a les proportions, la symétrie, la masse musculaire, la qualité musculaire et la présence sur scène. On veut un athlète qui a du charisme pour représenter sa discipline” précise. Jerry Yeung, président de l’IFBB Tahiti.

On retiendra les performances de Taumaterai Flores chez les Men’s physique novice. Chez les dames, Lilian Graffe l’a emporté. Dans la catégorie Fit Pairs le duo Hereiti Natua et Jason Yeung ont été sacrés vainqueurs. Enfin, en Bikini fitness, Hereiti Natua a mis tout le monde d’accord, Bryan Gobrait s’impose lui en Men’s physique. Avec Hereiti, il partira en Australie en mai prochain pour disputer la IFBB International Australasian Championship. Autre rendez-vous à venir, le mémorial Roberto Cowan à la fin de l’année.

infos coronavirus