lundi 2 août 2021
A VOIR

|

Dernière étape de l’open Tahiti Tour de surf

Publié le

80 athlètes se sont donnés rendez-vous à Taharuu ce samedi matin pour participer à la 2ème et dernière étape de L’open Tahiti Tour de Surf. Une compétition qui rassemble toutes les catégories d’âge dans 5 déclinaisons de surf sous l’égide de la Fédération Tahitienne de surf avec le concours du Rautirare Surf Club, club organisateur de l’étape.

Publié le 17/10/2020 à 16:29 - Mise à jour le 18/10/2020 à 10:25
Lecture 2 minutes

80 athlètes se sont donnés rendez-vous à Taharuu ce samedi matin pour participer à la 2ème et dernière étape de L’open Tahiti Tour de Surf. Une compétition qui rassemble toutes les catégories d’âge dans 5 déclinaisons de surf sous l’égide de la Fédération Tahitienne de surf avec le concours du Rautirare Surf Club, club organisateur de l’étape.

Les vagues étaient belles ce samedi en début de matinée, mais pas très grosses : 1m à 1m50 tout au plus.

Mais qu’a cela ne tienne, malgré la crise sanitaire que connait le fenua, le Rautirare surf club et la Fédération Tahitienne doivent en finir avec l’Open Tahiti Tour et le championnat de Polynésie. “C’est la deuxième étape et elle va compter double parce que cette année on ne pourra pas organiser une troisième étape dans le contexte actuel. Et elle compte également pour décerner la coupe de Tahiti”, explique Yann Duhaze, juge de la Fédération tahitienne de surf.

La compétition se déroule à huis clos en deux jours avec la première journée de samedi réservée au surf en grande partie. “Bien sûr c’est un peu plus compliqué pour toutes les fédérations où on n’a pas le droit d’avoir du public sur cette étape. Seulement des compétiteurs et des officiels. Au niveau des partenaires c’est un peu plus compliqué mais on est là, on continue. Il faut faire du sport“, lâche Steven Pierson, président du Rautirare Surf Club.

C’est une belle brochette d’athlètes qui ont défilé sur le spot de Taharuu aujourd’hui. 80 surfeurs âgés de 7 à 52 ans qui n’ont pas hésité à se jeter à l’eau dans des conditions de vagues assez petites il faut l’avouer. “A priori en surf c’est là où il y a le plus d’inscrits. On est peut-être à 40 inscrits en surf homme. Je crois une dizaine en vahine. Après on a du bodyboard, ils sont une dizaine aussi, en longboard ils sont une dizaine et je crois qu’en bodysurf ça sera peut-être la compétition où il y aura le plus d’inscrits. Le bodysurf qui est une discipline montante”, précise Yann.

Demain dimanche seront donc connus les champions de Polynésie de surf, à l’issue des finales qui se tiendront en fin de journée.

infos coronavirus