jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

Athlétisme : Raihau Maiau vise les Jeux olympiques 2020

Publié le

Publié le 26/08/2018 à 10:20 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:52
Lecture 2 minutes

Dans la famille Maiau, on est plutôt sportif. Si son frère, Tim, s’est lancé dans le mannequinat, Raihau a lui décidé de suivre les traces de son père Timi Maiau, ancien champion de Polynésie de triathlon.  “J’ai découvert l’athlétisme au collège de Pao pao grâce a mon professeur de l’époque Tibault Cattiau, un ancien perchiste. C’est grâce lui, que j’ai pu participer pour la première fois à une compétition fédérale, se souvient Raihau. Mais depuis mon plus jeune âge, j’ai grandi dans une famille sportive (mon père a été champion de Polynésie en triathlon.) et j’ai moi-même touché à beaucoup de sport avant de découvrir l’athlétisme”

Médaillé d’or aux Jeux du Pacifique en 2015, Raihau a dû arrêter la compétition l’année suivante à cause d’une blessure au tendon d’Achille. Un an hors circuit, un coup dur pour le jeune homme : “Dans une saison prometteuse, se blesser juste avant les Jeux olympiques de Rio a rendu cette période vraiment difficile … Mais ce n’était pas la première fois que je me blesse au tendon d’Achille. Ce n’était donc pas nouveau” 

>>> Lire aussi : Raihau Maiau, champion de France Elite avec un saut à 8.22m

Raihau profite de son année pour faire le point et fait un retour fracassant. En juillet 2017, il est sacré Champion de France Elite de saut en longueur. “J’ai pu revenir au plus haut niveau grâce au suivi médical reconnu apporté par le CERS de Cap Breton (Établissement de référence dans la rééducation des sportifs de haut niveau). Cette longue période de pause m’a enlevé cette pression compétitive à laquelle mon corps était confronté. C’est donc dans un nouvel état d’esprit que j’ai pu reprendre au mieux la compétition.”

Lors du Championnat de France, le vent est trop favorable et la performance de Raihau n’est pas homologuée. Il ne peut participer aux Championnats du monde à Londres :  “Je donne toujours le meilleur de moi-même ce qui me permet de ne jamais rien regretter. Mais en tant qu’athlète, on a forcément la volonté d’être présent lors des grands rendez-vous”.

> Objectif : jeux olympiques

Les 15 et 16 septembre prochains, Raihau participera en équipe de France au Décastar, une rencontre internationale d’épreuves combinées qui a lieu à Talence en métropole.

Prochain objectif : les Jeux olympiques de 2020.  “Je pense rester en métropole jusqu’au Jeux olympiques de 2020 a Tokyo et ainsi pouvoir représenter le Fenua lors de ces jeux”, nous confie Raihau.

En parallèle de sa carrière sportive, le Polynésien suit des études en Staps à Toulouse. Il terminera cette année son master 2 en Entrainement et Optimisation de la Performance sportive. Avec son diplôme, il espère revenir à Tahiti pour promouvoir le sport. 

​Manon Della-maggiora

Vous avez du talent ? Vous connaissez quelqu’un qui mérite d’être connu ? Contactez-nous à [email protected] ou via Facebook, en message privé.

 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV