mardi 14 juillet 2020
A VOIR

|

9e du raid côtier de Port-Camargue, Tahiti reste leader

Publié le

Publié le 22/07/2017 à 7:38 - Mise à jour le 24/06/2019 à 15:57
Lecture 2 minutes

S’il y avait une palme à décerner au raid côtier le plus fermé de ce Tour de France à la voile 2017, celui de Port-Camargue, 7e acte, l’aurait remporté haut la main, dimanche 23 juillet.

Long de 45 milles avant d’être réduit de 10 milles, le parcours du jour formait un triangle fermé avec deux longs bords, de près et de portant, et donc avec très peu coups tactiques possibles. S’ajoutait à ça l’heure et demie de retard pour attendre que la brise thermique ne rentre, il n’en fallait pas plus pour faire de cette journée une journée noire.

Dans cette course de flotte où les 29 bateaux s’élancent en même temps, il fallait réussir son départ. Départ qui n’a pas souri aux Tahitiens, partis dans le milieu de la flotte.  Au passage de la première bouée, ils se situaient en 18e position, bien loin derrière les leaders dont l’équipe mixte locale « Pays d’Or-Hérault Pink Lady » et SFS, de retour dans le match.

Avec très peu d’occasions et de possibilités de lancer des stratégies différentes des autres bateaux, les Tahitiens ont tout donné sur la vitesse. Au final, ils terminent 9e laissant échapper seulement cinq petits points à leur dauphin au général, Fondation FDJ de Damien Seguin, 4e du jour, revenu à 8 longueurs. Même après une journée moyenne, le moral reste bon au sein de l’équipage tahitien qui reste focalisé sur sa propre performance.

Demain, les conditions s’annoncent assez relevées avec des prévisions de plus de 20 nœuds de vent. 

Classement général provisoire :
1-Trésors de Tahiti (600 points)
2- Fondation FDJ (592 points)
3-Oman Sail (581 points)
4-SFS (580 points)

Programme du Tour de France à la Voile 2017 :
– Acte 8 – Marseille (26-27 juillet)
– Acte 9 – Nice (28-29-30 juillet)

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

14-juillet : des Polynésiens participeront au défilé à Paris

Deux Polynésiens originaires de Tahaa et Bora Bora, Vincent Mate et Ryan Teurafaatiarau vont défiler le 14 juillet devant le Président de la République place de la Concorde à Paris. Ces deux jeunes issus du RSMA, régiment du service militaire adapté, étendront avec des dizaines d’autres jeunes issus des régiments d’Outre-Mer le drapeau français en clôture du défilé.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV