vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Première édition du Tahiti Wingfoil Challenge

Publié le

Après le championnat de wingfoil de Polynésie à Raiatea en avril dernier, place au Tahiti Wingfoil Challenge. L’évènement a rassemblé une cinquantaine de compétiteurs de 10 à 60 ans, sur le plan d’eau de Mahina, samedi. L’occasion de promouvoir ce sport introduit au fenua il y a seulement 3 ans, mais aussi d’entrainer les riders.

Publié le 12/06/2022 à 14:46 - Mise à jour le 13/06/2022 à 9:47
Lecture 2 minutes

Après le championnat de wingfoil de Polynésie à Raiatea en avril dernier, place au Tahiti Wingfoil Challenge. L’évènement a rassemblé une cinquantaine de compétiteurs de 10 à 60 ans, sur le plan d’eau de Mahina, samedi. L’occasion de promouvoir ce sport introduit au fenua il y a seulement 3 ans, mais aussi d’entrainer les riders.

Du soleil et du vent, les conditions météo sont idéales pour cette 1ère édition du Tahiti Wingfoil Challenge. Une cinquantaine de compétiteurs se sont affrontés et surtout se sont fait plaisir ce samedi dans les eaux de Mahina.

Les minimes et femmes étaient les premiers à entrer en compétion, suivi des catégories Master et Open. Dans chaque catégorie, il y a cinq manches d’affilées à faire “Et suivant le classement, ils ont des points et c’est par élimination. Il faut passer l’arrivée, il faut faire les virements de bords, les travers. Il y a aussi des pénalités » explique Vainoa Tuuhia, l’organisatrice de l’événement.

Ce n’est pas toujours facile de défier les éléments pour les 47 inscrits, mais ils se débrouillent plutôt bien. Chez les minimes, ce sont les jumeaux Haumani qui prennent les devants, « Les vagues avec les houles c’était difficile parce que ça allait de plus en plus vite donc tu pouvais tomber. Et le vent des fois y’a des rafales et c’est pas facile aussi. » Toa’Ura Haumani aimerait d’ailleurs qu’il y ait plus de compétitions de ce type pour pouvoir évaluer les niveaux de chacun.

Dans la catégorie femme, elles étaient cinq à s’inscrire. Hereiti Ma arrive en tête, suivi de Mo Chauvin et Juanita Olivier. Mo Chauvin qui a beaucoup apprécié cette journée « C’est top, franchement y’a de bonnes conditions […] ça met une bonne dynamique au motu pour une fois qu’il y a un peu d’activité et des gens c’est cool quoi

Chez les Masters, Karl Tacito s’impose et en Open, c’est Manutea Monier qui l’emporte.

Photo: Tahiti nui télévision

Minimes:

  1. Haunui Haumani
  2. Toa’Ura Haumani
  3. Tuarikirau Peni

Femmes:

  1. Hereiti Ma
  2. Mo Chauvin
  3. Juanita Olivier

Master:

  1. Karl Tacito
  2. Pascal Bareau
  3. Moana Guyot

Open:

  1. Manutea Monier
  2. Karl Tacito
  3. Haunui Haumani

infos coronavirus