« Vous pourrez toujours compter sur l’État » , assure Gérald Darmanin à Hiva Oa

Publié le

Après la visite de Nuku Hiva, hier, c’est à Hiva Oa que le déplacement aux Marquises de la délégation conduite par le ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer Gérald Darmanin s'est poursuivi. Après avoir insisté, à Nuku Hiva, sur les liens entre la Terre des Hommes et la France, mais aussi sur l’attachement du chef de l’État à l’archipel, Gérald Darmanin a mis l’accent, à Hiva Oa, sur la protection offerte par la République aux Marquisiens.

Publié le 19/08/2023 à 16:03 - Mise à jour le 19/08/2023 à 16:05

Après la visite de Nuku Hiva, hier, c’est à Hiva Oa que le déplacement aux Marquises de la délégation conduite par le ministre de l’Intérieur et des Outre-Mer Gérald Darmanin s'est poursuivi. Après avoir insisté, à Nuku Hiva, sur les liens entre la Terre des Hommes et la France, mais aussi sur l’attachement du chef de l’État à l’archipel, Gérald Darmanin a mis l’accent, à Hiva Oa, sur la protection offerte par la République aux Marquisiens.

Poser le pied à Hiva Oa demande parfois beaucoup de persévérance. La délégation du gouvernement central menée par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin en a fait l’expérience, vendredi, le mauvais temps ayant failli compromettre la visite.

Après une visite du site de Upeke dans le cadre du projet de classement des îles au patrimoine mondial de l’UNESCO, Gérald Darmanin et le ministre délégué aux Outre-mer Philippe Vigier sont allés rencontrer la population au centre d’Atuona. Les habitants se sont réfugiés sous des abris pour écouter le discours du Ministre de l’Intérieur et des outre-mer, un discours au cours duquel il a insisté sur l’attachement des Marquisiens à l’État.

« Vous pourrez toujours compter sur l’État pour vous protéger dans les moments difficiles. Cela a été le cas pendant le Covid. Il valait mieux être Polynésien ou Calédonien dans le Pacifique que dans d’autres Pays, qui ont souffert bien plus que les citoyens qui étaient ici, a déclaré le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer » a-t-il déclaré.

– PUBLICITE –

Un message sans doute également adressé à la nouvelle majorité indépendantiste dans un contexte Indo-Pacifique mouvant. Le numéro trois du gouvernement le sait : les luttes de pouvoir des grandes puissances de la zone font que les îles comme les nôtres sont convoitées.

Accueil enthousiaste

« Il y a à la fois un caractère, une beauté, quelque chose de particulier ici, a poursuivi Gérald Darmanin. Le Président de la République m’avait encouragé lors de mon déplacement à venir ici, il était très touché de l’accueil que lui ont réservé les Marquisiens voilà deux ans. Je suis heureux de pouvoir être son porte-parole et de redire à quel point l’attachement de la France aux Marquises est réciproque » .

Puis, c’est auprès de la population que la délégation a passé le début de la soirée, à la découverte des productions artisanales, agricoles et gastronomiques de l’archipel. Un accueil bien plus enthousiaste que ceux dont elle a l’habitude.

Tout au long de cette visite, à l’image de celle du chef de l’État, il y a deux ans, Gérald Darmanin a évoqué Emmanuel Macron à plusieurs reprises, tout en se gardant d’indiquer dans quelle mesure il comptait marcher dans ses pas. Invité par l’ancien président Nicolas Sarkozy, à franchir un nouveau cap vers la présidentielle, Gérald Darmanin attendra sa rentrée politique pour répondre.

Gérald Darmanin et Philippe Vigier repartiront ce soir, pour Paris. Avant cela, ils sont attendus à Kaukura, si la météo le permet.

Dernières news