fbpx
vendredi 6 décembre 2019
A VOIR

|

Vidéos – JC Bouissou: “Personne n’est sommé de sortir du quartier de Hotuarea”

Publié le

Publié le 26/11/2017 à 9:31 - Mise à jour le 26/11/2017 à 9:31
Lecture 2 minutes

Les familles du quartier de Hotuarea doivent être installés dans des logements sociaux des hauteurs de Teroma pendant quelques années, le temps que de nouveaux logements sociaux soient construits aux abords de l’aéroport. Si certaines familles l’acceptent d’autres font de la résistance et la date butoir d’évacuation des lieux est le 4 décembre.

« Personne n’est sommé de sortir du quartier de Hotuarea » assure le ministre, pour qui, « il n’est pas question de faire sortir les gens par la force. Plus d’une vingtaine de famille souhaite se rendre à Teroma, et pour cause, ils ont vécu dans l’insalubrité. », et aussi dans l’insécurité au vu de la proximité de la piste d’atterrissage. Pour le ministre, les familles souhaitent quitter l’endroit, quant à celles qui n’acceptent pas de quitter les lieux, « Elles continuerons à y rester, et nous continuerons à discuter avec eux pour trouver des solutions. »

Les familles qui acceptent de quitter le quartier de Hotuarea vont être relogées à Teroma, lotissement social qui fait l’actualité à cause d’un barrage filtrant installé à l’entrée car les habitants se plaignent de loyers trop élevés.

 « Ce lotissement a été construit pour faire de la mixité sociale, à savoir les familles qui ont un certain niveau de vie sont mêlés à des gens qui vivent dans des lotissements sociaux. Ce sont des logements en accession à la propriété, et il y a une part locative, et une part acquisitive, ce qui permet aux gens de devenir propriétaire de leur logement. »

Selon Jean-Christophe Bouissou, le gouvernement à la tête du Pays en 2004 y a placé des familles, « qui n’avaient même pas le smig comme revenu. »  Pour l’heure, les habitants réclament de supprimer la part locative en conservant la part acquisitive. « Ce que j’ai proposé à l’OPH, c’est de suspendre la part acquisitive pour les familles qui ne peuvent pas payer. »
 
Quant au refus du gouvernement d’accorder une licence de téléphonie mobile à la société Viti, fournisseur d’accès Internet, le ministre assure « que le Pays n’est pas contre la concurrence, bien au contraire. »

Le reportage sur les habitants de Hotuarea

L’interview de Jean-Christophe Bouissou

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Miss France 2020 : Mareva Galanter dans le jury

Amandine Henry, capitaine des Bleues, présidera le jury composé des vedettes de la chanson Mareva Galanter (Miss France 1999), Vitaa et Slimane, de l'animateur Denis Brogniart de la comédienne Laëtitia Milotet du chef pâtissier Christophe Michalak. Robbie Williams sera quant à lui l'invité d’honneur.

L’État lance son plan pour le logement en Outre-mer,...

Le gouvernement a lancé lundi un plan d'aide au logement en Outre-mer jusqu'en 2022, promettant de mobiliser au moins 600 millions d'euros (environ 71,6 milliards de Fcfp), mais sans se fixer d'objectifs précis de construction après l'échec d'un précédent plan à atteindre sa cible.

Gare routière de Papeete : les usagers mécontents

Attente au soleil, sous la pluie ou encore à même le sol durant plusieurs heures, c’est ce que vivent les usagers des transports en commun dans beaucoup de points d’arrêt de bus de Tahiti. Ils ont fait part de leur mécontentement sur les réseaux sociaux. Contacté, le ministère de l’équipement indique que des aménagements sont prévus, mais le dossier est encore en phase d’étude.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X