SOCIÉTÉ

Vidéos - Barrage filtrant à Teroma 2 : des locataires demandent une révision de leur loyer


Jeudi 23 Novembre 2017 à 18:11 | Lu 5763 fois

FAA'A - Ce jeudi matin, des locataires de Teroma 2 ont mis en place un barrage filtrant à l'entrée du lotissement. Ils dénoncent un loyer mensuel trop élevé et demandent à l’Office Polynésien de l’Habitat (OPH) de prendre en charge la part acquisitive qui leur reviendrait trop chère.


Crédit Tahiti Nui Télévision
Crédit Tahiti Nui Télévision
C’est le visage dissimulé derrière une cagoule et des lunettes que des locataires de Teroma ont décidé de filtrer l’entrée de leur lotissement ce jeudi matin. Depuis plus de dix ans, ils essaient de négocier à la baisse le montant de leur loyer. Les gouvernements successifs leur auraient promis certaines choses mais rien de concret. Aujourd’hui, ces locataires de Teroma 2 reviennent à la charge pour se faire entendre et faire avancer les choses. "On a entendu que de nouvelles familles vont venir s'installer à Teroma 3. Du coup on a décidé de mettre ce barrage filtrant pour être écoutés" 

Rooarii est un des premiers locataires de Teroma 2, tous les mois, il doit débourser plus de 76 000 Fcfp pour le logement qu’il occupe dans ce bâtiment. Pour lui comme pour tous ses voisins, la part acquisitive pour devenir propriétaire au bout de 20 ans, s’élève à plus de 40 000 Fcfp. Une charge trop lourde qu’ils souhaiteraient léguer au Pays mais l’OPH leur propose une autre solution.
"Il y a des techniques financières qui permettraient d'aller dans le sens d'un allègement des loyers", explique Moana Blanchard, directeur de l'OPH. 

Les locataires ne sont pas contre l’idée de payer un loyer mais les bâtiments qu’ils occupent présentent aussi beaucoup de défauts.
"Il y a trop de malfaçons. Au niveau de la plomberie, de l'électricité, tout ce qui suit... Ça fait aussi un moment qu'on n'a plus d'éclairage sur nos routes. Qu'est-ce qu'on fait ? Il y a quand même nos enfants". 

Le barrage filtrant est maintenu ce jeudi soir. Une rencontre avec cette fois le ministre Jean-Christophe Bouissou devrait avoir lieu vendredi à Teroma. 

Rédaction web avec Brandy Tevero

Le représentant des locataires en colère de Teroma 2


Moana Blanchard, directeur de l'OPH








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 11:36 La visite du haut-commissaire à Raivavae annulée

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017