SOCIÉTÉ

Viti dépose une nouvelle requête pour obtenir sa licence de téléphonie mobile


Vendredi 17 Novembre 2017 à 10:32 | Lu 754 fois

TRIBUNAL ADMINISTRATIF - Selon Viti, les rapports de la DGEN et d'IDATE Consulting sont favorables à un nouvel opérateur de téléphonie mobile.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
En juin dernier, Viti avait déposé un dossier auprès de la direction générale de l’Économie numérique (DGEN) dans le but d'obtenir l'autorisation d'activités de téléphonie mobile. 
Fin septembre, l'autorité polynésienne de la concurrence a donné un avis  favorable à l'ouverture du marché Internet et téléphonie. 

Le gouvernement avait jusqu'au 8 octobre pour donner sa décision. Sans réponse, Viti a déposé un premier recours en référé au tribunal administratif "pour obtenir l'ensemble des documents que le gouvernement a produit pendant 20 mois" et qui justifieraient un refus.

Le Pays a remis à Viti "des rapports d’instruction qui s’avèrent tous favorables", selon le fournisseur internet.  Viti a donc déposé mercredi une nouvelle requête judiciaire, cette fois-ci sur le fond du dossier, au Tribunal Administratif, dans le but d’obtenir sa licence de téléphonie mobile.
 
"Ces rapports ont unanimement conforté sans équivoque le bien-fondé de la demande de Viti en concluant à la possibilité d’un 3e opérateur mobile et à la pertinence de Viti d’être ce 3e opérateur", explique Viti dans un communiqué.
"Le premier rapport de la DGEN du 16 juin 2016 concluait que "le projet présenté par Viti répond de façon satisfaisante aux dispositions réglementaires" et "apparaît comme une nouvelle proposition de concrétisation de l’ouverture à la concurrence du marché polynésien des télécommunications". Il recommande au gouvernement d’attendre le rapport d’IDATE Consulting concernant les aspects économiques pour se décider, mais de "ne pas silence garder"."
 
Selon Viti, le rapport d’IDATE Consulting du 6 octobre 2016 concluait que "l’arrivée d’un troisième opérateur mobile est possible". Dans le second rapport de la DGEN du 8 septembre 2017 émettait un avis favorable à la demande de Viti. 

 
Viti se dit "déterminé à obtenir cette licence de téléphonie mobile pour l’intérêt de l’économie et des consommateurs polynésiens" 

La décision du Tribunal Administratif pourrait être rendue "aux alentours du second trimestre 2018. Ce qui permettrait avec 2 ans de retard, un lancement fin 2018" avance Viti.
 
Rédaction web 






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017