mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Standing ovation pour la dernière soirée du festival de jazz

Publié le

Publié le 20/04/2018 à 12:33 - Mise à jour le 15/06/2019 à 3:00
Lecture 2 minutes

Deux artistes de renommée internationale se sont succédé sur la scène du grand théâtre de la maison de la culture ce vendredi. Avis Harrell a ouvert le bal. Jazz, mais aussi soul, funk, swing et rythm and blues… La chanteuse américaine a fait danser le public.

Celle qui a été repérée par Stevie Wonder vient en Polynésie depuis plus de 20 ans et affectionne toujours autant le territoire. Avis Harell explique :

« Je m’amuse beaucoup à chaque fois que je viens.  Ici, les gens nous donnent tellement d’amour et ils me comprennent tellement bien. »

Sur scène, la chanteuse américaine est accompagnée par le Big Band du conservatoire de Polynésie française. Entre eux, aucune fausse note. L’arrangement est millimétré. La chanteuse transmet son énergie aux musiciens. Frédéric Rossoni, chef d’orchestre, souligne :

« Cela emmène l’orchestre. Elle fait le show donc derrière ça pousse… »

Un des élèves du conservatoire, qui fait partie de l’orchestre, confirme :

« C’est assez exceptionnel. On est super content. Si je devais comparer… Avec le foot par exemple ? Je dirais que c’est comme jouer avec Zidane… »

Autre invité de marque du festival, le pianiste vénézuélien Otmaro Ruiz. Toute au long de la semaine, l’artiste nominé dans la catégorie meilleur arrangement instrumental et vocal aux Grammy Awards en 2016 a partagé son amour du jazz. L’artiste qui vit à Los Angeles se réjouit à chaque voayge en Polynésie :

« Venir ici est toujours un plaisir. Je partage la musique avec les artistes locaux et je m’inspire de leurs créations. C’est toujours une très bonne opportunité pour moi. La Polynésie est un endroit qui m’inspire beaucoup pour écrire… »  

Pour cette note finale du 1er festival de jazz organisé à Tahiti, le concert a fait salle comble.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et Matahi Tutavae 

PRATIQUE 
 
Avis Harrell est en Polynésie pour une série de concerts. Au programme :

– 21 avril au Vanira Lodge à la presqu’île;
– 25 avril à la Casa Bianca à Punaauia;
– 26 avril au Tiki bar, à l’Intercontinental à Faa’a;
– 27 avril au restaurant O Belvédère;
– 28 avril au restaurant le White à Pirae. 

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV