samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Vidéo – Polynesian Tech : rejoignez la communauté des entrepreneurs innovants de Polynésie

Publié le

Publié le 22/01/2019 à 9:04 - Mise à jour le 22/01/2019 à 9:04
Lecture 2 minutes

En vidéo, la Web Zone du mardi 22 janvier 2019

La Polynesian tech c’est le collectif d’entrepreneurs innovants de Polynésie. Il vise à rassembler la Communauté des startupeurs et entrepreneurs  en interaction avec les grandes entreprises, les universitaires, les chercheurs, l’ensemble des acteurs privés et publics de l’écosystème digital polynésien (l’incubateur PRISM, la CCISM, le Startup Club Tahiti, OPEN Polynésie, la DGEN, l’UPF, les opérateurs publics et privés…) ainsi que les investisseurs. Le but : favoriser l’émergence de start up polynésiennes et faire de la Polynésie un pôle d’innovation en Océanie. 

> Faire partie de la French tech : un atout pour les Polynésiens…

La Polynesian Tech est candidate aux Communautés French Tech. Cette candidature est portée par l’association Digital Festival Tahiti. L’appel à candidature se termine le 11 février. Faire partie de la French tech serait un atout non négligeable pour les entrepreneurs du fenua : l’accès à des conseils, outils, un accompagnement et un réseau national voire international. 

> … et pour la France

Mais cela va dans les deux sens. Avoir une communauté d’entrepreneurs polynésiens au sein de la French tech serait aussi un avantage considérable pour l’Etat. Ce serait la possibilité de développer un réel pôle d’innovation à 18 000 km, en plein dans le Pacifique. Mais pas seulement. Les entrepreneurs polynésiens sont plus sensibles aux problématiques environnementales, au changement climatique qui affecte directement nos îles. Ils sont donc plus à même de faire émerger des solutions qui iront dans le sens de la protection des écosystèmes. 

Vous souhaitez rejoindre la Polynesian Tech ? Le Digital Festival Tahiti organise une table ronde ce mercredi 23 janvier 2019 de 17 à 19 heures au Morrison’s Café. Déjà plus 120 personnes sont inscrites pour l’événement dont une majorité d’entrepreneurs innovants mais aussi des universitaires, étudiants…

Rédaction web 

 

 

PRATIQUE

Les intervenants :
Olivier KRESSMANN, Président du Digital Festival Tahiti,
Olivier SERVOISE, vice-président du Digital Festival Tahiti, Yannick LECORNU, Chef du bureau des politiques territoriales au Haut-commissariat de la République,
Vincent FABRE, Président de OPEN Polynésie,
André BIHANNIC, DG de la CCISM,
Capucine MOYRAND, responsable de l’incubateur PRISM, Jennifer TCHAKOUTÉ, fondatrice du Startup Club Tahiti, Gaspard TOSCAN DU PLANTIER, DG de la SOFIDEP
Patrick CAPOLSINI, Président de l’UPF.

Inscriptions ICI

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.

Prochaines étapes de l’appel à candidatures pour intégrer la French tech :

• 11 février 2019 à minuit (CET) : Date limite du dépôt de la candidature de la Polynesian Tech.
• Du 12 février à mars : Instruction des dossiers par la Mission French Tech
• Mars : Annonce des Communautés French Tech et Capitales French Tech labellisées
• Avril : On-boarding des Communautés French Tech et Capitales French Tech labellisées
• Mai-juin : Sommet des Communautés French Tech
 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coronavirus : la Nouvelle-Zélande prolonge le reconfinement d’Auckland

La Nouvelle-Zélande a prolongé vendredi le nouveau confinement d'Auckland afin de laisser plus de temps aux autorités sanitaires pour contenir et connaître l'origine des cas de coronavirus qui vient de refaire son apparition dans l'archipel océanien.

Covid-19 : le ministre des Outre-mer fait le point...

À la demande de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, celui-ci et les membres de son cabinet, ont tenu une visio-conférence ce matin qui a réuni Dominique Sorain, Haut-commissaire de la République, Edouard Fritch, Président de la Polynésie française et Teva Rohfritsch, Vice-Président.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV