mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Vidéo – La sécurité sur les routes, c’est l’affaire de tous

Publié le

SECURITE ROUTIERE - Depuis jeudi, plusieurs points de contrôle routier ont été érigés tout autour de l'île de Tahiti et sur Moorea. Nos équipes ont assisté à ces contrôles durant lesquels 64 infractions ont été relevées. Le point avec le capitaine Sylvain Vigneux, chargé de la sécurité routière au sein de la gendarmerie en Polynésie, interrogé par Sam Teinaore.

Publié le 20/04/2019 à 8:21 - Mise à jour le 18/06/2019 à 11:18
Lecture 1 min.

SECURITE ROUTIERE - Depuis jeudi, plusieurs points de contrôle routier ont été érigés tout autour de l'île de Tahiti et sur Moorea. Nos équipes ont assisté à ces contrôles durant lesquels 64 infractions ont été relevées. Le point avec le capitaine Sylvain Vigneux, chargé de la sécurité routière au sein de la gendarmerie en Polynésie, interrogé par Sam Teinaore.

Les archipels éloignés de Tahiti ont-ils également fait l’objet de contrôles accrus à la veille du week-end Pascal?
“L’ensemble de nos unités sur les archipels ont été mobilisés un peu partout pour faire de la prévention.”

En 5 ans 130 personnes ont perdu la vie sur les routes polynésiennes, c’est énorme vu la taille du territoire et de sa voirie. Avez-vous identifié les causes premières du nombre grandissant d’accidents sur les routes?
“Pour plus de 90% des causes ce sont des fautes de comportements. Après les premiers facteurs d’accidents sur les routes de Polynésie, ce sont les conduites sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants. Autre problème identifié, le port des ceintures de sécurité. On voit pas mal de personnes qui ne mettent pas leur ceinture et aussi des cyclomotoristes qui n’attachent pas leur casque.”

Nous avons vu lors de notre tournage hier soir une automobiliste qui circulait sans permis de conduire. Cela reste un délit fréquent ?
“Les conduites sans permis ou sans assurance sont assez récurrentes. En fonction de la situation des contrevenants, que la sanction est donnée. Par rapport à ses revenus, à son lieu d’habitation etc..”

La répression reste-elle une arme efficace contre les délits routiers?
“La répression est indispensable comme la prévention, mais chacun doit prendre conscience que ce n’est pas la gendarmerie seule qui va résoudre le problème de l’insécurité sur les routes. Chacun doit prendre ses responsabilités. Tant que les gens n’auront pas compris cela, on continuera à effectuer des contrôles et à faire de la prévention, mais on arrivera jamais à endiguer ce fléau.”

En vidéo l’intégralité du reportage et de l’interview du capitaine Sylvain Vigneux

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :