vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Vidéo – Intempéries : que faire pour prévenir les inondations ?

Publié le

Publié le 07/01/2019 à 14:01 - Mise à jour le 07/01/2019 à 14:01
Lecture 2 minutes

Avec le retour de la pluie, le souvenir des dernières graves inondations est dans tous les esprits. “C’était en 2017. C’est tout frais. On est toujours inquiets quand on voit la pluie arriver…” explique un riverain. “Quand il y a des fortes pluies on a tous peur. On prend le nécessaire, les papiers tout ce qu’il y a d’important, et on met tout en hauteur”, raconte une habitante de Pirae.

Pour éviter des drames, les autorités font des recommandations. “Comme toujours en saison des pluies, il est important de rappeler les points de vigilance et attitudes adaptées à avoir en cette période. Il est important de suivre les bulletins de Météo France”, souligne tout d’abord le colonel Masson, directeur de la Protection civile. Il conseille également de “prévoir le pire” avant que la pluie n’arrive : “regrouper vos papiers importants dans des sacs étanches, style sac poubelle bien fermé. Concernant la maison, il est important de favoriser tous les écoulements d’eau : que ce soit par les gouttières, caniveaux privés dans la propriété…”.

La protection civile conseille aussi de protéger les points exposés au ruissellement : terrasses, portes d’entrée, baies vitrées. Pour cela, il est conseillé de prévoir une déviation de l’eau : petit muret ou sacs de terre. 

En vidéo, l’interview du colonel Pierre Masson, directeur de la Protection civile.

Autre point important : le civisme. Ne pas jeter de détritus dans les caniveaux de son quartier, ne pas laisser s’accumuler la terre dans les cours d’eau… 

Et bien sûr : “En situation de crue torrentielle, il est important, que l’on soit dans un quartier ou une vallée, de ne pas s’approcher des cours d’eau ou d’un grand caniveau.”

Toutes les recommandations à suivre :

Rédaction web (Interview Thomas Chabrol)

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV