samedi 6 juin 2020
A VOIR

|

Vidéo – Intempéries : que faire pour prévenir les inondations ?

Publié le

Publié le 07/01/2019 à 14:01 - Mise à jour le 07/01/2019 à 14:01
Lecture 2 minutes

Avec le retour de la pluie, le souvenir des dernières graves inondations est dans tous les esprits. « C’était en 2017. C’est tout frais. On est toujours inquiets quand on voit la pluie arriver… » explique un riverain. « Quand il y a des fortes pluies on a tous peur. On prend le nécessaire, les papiers tout ce qu’il y a d’important, et on met tout en hauteur », raconte une habitante de Pirae.

Pour éviter des drames, les autorités font des recommandations. « Comme toujours en saison des pluies, il est important de rappeler les points de vigilance et attitudes adaptées à avoir en cette période. Il est important de suivre les bulletins de Météo France », souligne tout d’abord le colonel Masson, directeur de la Protection civile. Il conseille également de « prévoir le pire » avant que la pluie n’arrive : « regrouper vos papiers importants dans des sacs étanches, style sac poubelle bien fermé. Concernant la maison, il est important de favoriser tous les écoulements d’eau : que ce soit par les gouttières, caniveaux privés dans la propriété… ».

La protection civile conseille aussi de protéger les points exposés au ruissellement : terrasses, portes d’entrée, baies vitrées. Pour cela, il est conseillé de prévoir une déviation de l’eau : petit muret ou sacs de terre. 

En vidéo, l’interview du colonel Pierre Masson, directeur de la Protection civile.

Autre point important : le civisme. Ne pas jeter de détritus dans les caniveaux de son quartier, ne pas laisser s’accumuler la terre dans les cours d’eau… 

Et bien sûr : « En situation de crue torrentielle, il est important, que l’on soit dans un quartier ou une vallée, de ne pas s’approcher des cours d’eau ou d’un grand caniveau. »

Toutes les recommandations à suivre :

Rédaction web (Interview Thomas Chabrol)

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Produire moins de déchets : « un défi que tout...

Bilan positif pour la 2ème édition du défi Zéro Déchet lancé par l’OFB, l'Ademe, Fenua Ma et l’association. Elle a rassemblé l'an dernier 22 familles, toutes volontaires pour réduire le poids de leurs déchets. Il y a eu 50% de déchets en moins jetés dans les poubelles noires et 85% de réduction pour les déchets ménagers.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV