fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

Vidéo – À Rurutu, les fidèles de l’Eglise Protestante Maohi se mobilisent pour le Me

Publié le

RELIGION - À Rurutu, à l'approche du mois de mai, les paroisses de l’Eglise Protestante Maohi, fêtent le grand évènement du "Me". Une cérémonie où les fidèles des trois paroisses de l’île que sont Moerai, Hauti et Avera, offrent une dîme qui atteint plusieurs millions.

Publié le 30/05/2019 à 11:41 - Mise à jour le 20/06/2019 à 9:24
Lecture < 1 min.

RELIGION - À Rurutu, à l'approche du mois de mai, les paroisses de l’Eglise Protestante Maohi, fêtent le grand évènement du "Me". Une cérémonie où les fidèles des trois paroisses de l’île que sont Moerai, Hauti et Avera, offrent une dîme qui atteint plusieurs millions.

L’évènement du « Me » est très important pour l’Eglise Protestante Maohi de l’île, les cultes débutent par le dimanche matin dès 6h30, puis vers 10H le grand culte avec les dimes. Et c’est l’un des moments où les femmes sortent leurs plus belles robes, et des chapeaux exceptionnels. “C’est le moment où les femmes de Rurutu se font belles, pour l’occasion elle se font des nouveaux chapeaux, et de belles robes.” confie Célestine Flores, épouse de diacre.

Le total des dîmes récoltées pour l’occasion en trois dimanches dans les trois paroisses s’élève à un montant de 12 875 000 Fcp. “Objectif atteint, chaque paroisse a réussit à atteindre la somme qu’elles avaient récoltée l’an dernier et certaines l’ont dépassé.”, assure Célestine.

Autre tradition après chaque Me, la visite des maisons. Celle-ci  a débuté dans le village de Hauti. Quelques foyers ouvrent leurs portes, et montrent la bonne tenue des foyers par les femmes , le tout dans une ambiance festive accompagné par le son des toere. L’année prochaine ce sera au tour du village de Moerai de clôturer le « Me ».

REPORTAGEClara Tepa

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X