dimanche 19 septembre 2021
A VOIR

|

Une marche pour dire stop aux violences faites aux femmes

Publié le

Publié le 25/08/2017 à 12:26 - Mise à jour le 25/08/2017 à 12:26
Lecture < 1 min.

En Polynésie et pour la deuxième année, plusieurs communautés de Tahiti et des îles ont effectué une marche ce matin. Ils sont près d’une centaine de membres de l’église adventiste issus des secteurs Est de Tahiti allant de Arue à Hitiaa, mais aussi des personnalités politiques, dont Gaston Flosse, à s’être rassemblé ce matin au stade Boris Léontieff. 
 
Après les consignes de sécurité, ils entament une marche en direction de l’église adventiste de Arue, pour dire ça suffit maintenant, stop, aux violences commises à l’encontre des femmes.
 
Organisée dans près de 200 pays, le dernier samedi du mois d’août, cette marche annuelle contre la violence envers les femmes marque la position officielle de l’église adventiste sur ce fléau.

“Pour nous en Polynésie, c’est la deuxième édition de cette marche pacifique pour sensibiliser à ce problème. Nous savons très bien qu’au quotidien, il y a encore des hommes qui battent leur femme, parfois à mort. Cette marche est faite pour dire, cela suffit !” explique Roger Tetuanui, président de l’Eglise Adventiste en Polynésie.

Toujours dans l’optique de l’éveil des consciences, deux thèmes ont été abordé durant l’après-midi, celui du harcèlement scolaire et de la maltraitance, dans les relations amoureuses.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo

Rédigé par

infos coronavirus