Une journée dédiée à la famille au parc Vaitupa de Faa’a

Publié le

La direction des Solidarités, de la Famille et de l’Egalité (DSFE), a organisé à l’occasion de la journée internationale de la Famille, une journée de cohésion haute en couleurs, à l’intention des familles polynésiennes.

Publié le 13/05/2023 à 15:03 - Mise à jour le 14/05/2023 à 14:18

La direction des Solidarités, de la Famille et de l’Egalité (DSFE), a organisé à l’occasion de la journée internationale de la Famille, une journée de cohésion haute en couleurs, à l’intention des familles polynésiennes.

L’objectif de cette journée est de favoriser le renforcement des liens intergénérationnels par le biais de diverses activités ludiques gratuites, tournées vers le sport, l’environnement et le partage. Afin d’en faire profiter le plus grand nombre, des activités ont ainsi été organisées de manière simultanée sur les îles de Tahiti, Moorea et Raiatea, mais également dans les cinq archipels de la Polynésie française.

Historiquement, la journée internationale de la Famille a été proclamée en 1993 à la date du 15 mai de chaque année par l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU).

Eliane Tevahitua, représentant le président Moetai Brotherson et pressentie pour être vice-présidente de la Polynésie, était présente pour inaugurer cette journée organisée au parc Vaitupa de Faa’a.

Eliane Tevahitua lors de son discours (Crédit photo : présidence de la Polynésie française)

« Qu’est-ce que la famille ? C’est ce qui nous donne des racines et des ailes pour grandir et nous épanouir. La famille, c’est ce qui nous permet d’avoir des bases solides dans la vie, de nous inscrire dans une généalogie, dans une terre, dans une île, dans un archipel de notre vaste pays, de savoir d’où l’on vient o vai oe te tama maohi ? E tama maohi au no teie fenua » a déclaré la ministre. Et d’ajouter : « La famille, c’est le lieu où s’acquièrent les valeurs qui nous permettent d’affronter les épreuves de la vie. Ces valeurs sont celles de notre peuple depuis la nuit des temps, depuis Tetunae nui le grand législateur. Ces fameuses valeurs familiales intemporelles sont fa’atupu, (croître) fa’aora (la vie) fa’atura (le respect). Ces valeurs ont permis à notre peuple de conquérir le grand océan Te Moana nui a hiva et de traverser les millénaires jusqu’à l’arrivée des européens dans le monde maohi. Il nous faut revenir à ces valeurs essentielles que nous avons perdues. Chacun de nous, chaque parent, nous avons notre part de responsabilité dans le devenir de nos enfants. Nous devons assumer en tant que parent, notre part. Tout se fait d’abord dans la famille ». « Le législateur disait : tu dois honorer ta famille avant tout. Nous sommes grands par rapport à notre résilience » a-t-elle conclu.


L’événement a permis au public présent de participer à diverses activités tournées vers le sport, l’art, ou encore la culture.

La journée aspire à encourager les familles à multiplier ces moments privilégiés tout au long de l’année

Un événement à Tahiti et dans les îles

Dans un premier temps, l’opération a eu lieu à Tahiti, au parc Vaitupa de Faa’a. De nombreuses animations gonflables, des cours de tahitien, de yoga, des ateliers culturels, arts plastiques, culinaires, un concert avec le groupe Pepena ont ainsi animé le temps d’une journée le parc, pour le plaisir des enfants, mais également des parents et des grands-parents venus nombreux pour l’occasion.

La journée internationale de la Famille sera également célébrée dans le même esprit sur cinq autres sites, le samedi 20 mai prochain, pour un impact plus large et durant tout le mois de mai :

• A Moorea (plage Tahiamanu) avec comme activités le « peue parau », le cours de tressage, le cours de danse tahitienne, une randonnée à la montagne magique avec un guide racontant les légendes de Moorea.

• A Rangiroa (plage publique) avec le « peue parau », le cours de tressage, le cours de danse tahitienne, le ramassage de déchets en famille et la diffusion d’un film d’animation familial à la mairie.

• A Mangareva (cathédrale de Rikitea) avec le « peue parau », le cours de tressage, le cours de danse tahitienne, une randonnée de la montagne Duff et la diffusion d’un film d’animation familial à la mairie.

• A Nuku Hiva (village de Taiohae) avec le « peue parau », le cours de tressage, le cours de danse marquisienne, une randonnée du sentier de la sentinelle et la diffusion d’un film d’animation familial à la mairie.

• A Tubuai (mairie) avec le « peue parau », le cours de danse tahitienne et la diffusion d’un film d’animation familial.

Dernières news