samedi 24 août 2019
A VOIR

|

Une journée de partage avec l’association Naître en Polynésie

Publié le

ÉVÉNEMENT - L’association Naître en Polynésie a organisé une journée de partage samedi dans les jardins de Paofai. Au programme, des stands d’information et plusieurs ateliers gratuits : antigymastique, pilates, relaxation sonore et massages, portage de bébé...

Publié le 05/05/2019 à 14:44 - Mise à jour le 19/06/2019 à 11:34
Lecture 2 minutes

ÉVÉNEMENT - L’association Naître en Polynésie a organisé une journée de partage samedi dans les jardins de Paofai. Au programme, des stands d’information et plusieurs ateliers gratuits : antigymastique, pilates, relaxation sonore et massages, portage de bébé...

L’association Naître en Polynésie a vu le jour en 2015, suite à la fermeture du centre de naissances de Moorea. Elle regroupe des parents et des professionnels de santé qui veulent améliorer le quotidien des familles pendant les quelques mois qui entourent la naissance.

Parmi les points importants, la création d’un réseau de périnatalité : “C’est quelque chose qui existe partout en France et en Outre-mer, et qu’on n’a pas encore ici. C’est très intéressant puisque cela permet vraiment de créer des liens entre les différents acteurs de la périnatalité et aussi, entre les usagers. Donc cela permet d’axer sur la formation, de connaître les besoins des populations, et de coordonner tout ça, toujours dans l’objectif d’accompagner au mieux les familles et de diminuer leurs difficultés” explique Sandrine Maurice, sage-femme et présidente de l’association Naître en Polynésie.

Autre problématique rencontrée en Polynésie, celui du logement. S’il existe des structures d’accueil à Tahiti, elles sont souvent surchargées. Il est alors difficile pour les femmes des îles éloignées, de se trouver un logement convenable, à prix abordable : “L’association a aussi créé un réseau de personnes qui, par solidarité, ont bien voulu prêter un logement pour ces familles, quand vraiment, il n’y a pas d’hébergement CPS possible, ni familial, ni amical” déclare Sandrine Maurice.

Des stands d’information et des ateliers ont rythmé toute la journée de samedi. “C’est un joli moment de détente, un voyage avec plein de sons différents. On se sent relaxé, on a encore envie de dormir et on commence une belle journée. Bébé est bien relaxé, il a continué de dormir. Je suis venue, il était déjà en train de dormir, mais les sons l’ont bien apaisé, ses membres se sont détendus et je pense que maman et bébé ont passé un bon moment de plaisir” nous dit une maman qui a participé avec son bébé à un atelier de relaxation sonore.

Il y avait également des stands d’information sur le “projet de naissance” : “Un projet de naissance, c’est une réflexion que l’on a au début de la grossesse, pour savoir ce que l’on souhaite avoir pendant l’accouchement : est-ce qu’on souhaite avoir une position particulière, un accompagnement particulier, qu’est-ce qu’on redoute, qu’est-ce qu’on a pas envie… pour pouvoir y penser, le mettre par écrit pourquoi pas, et en discuter avec l’équipe qui va nous recevoir pendant l’accouchement” explique Sandrine Maurice.

L’association souhaiterait que soit créée une maison de naissance pour les femmes qui aimeraient un accouchement physiologique : un enfantement avec le moins d’interventions possibles, tout en étant accompagnée par la même sage-femme pendant la grossesse et à l’accouchement.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Économie : l’embellie se confirme en Polynésie

Au volet économie, la reprise de l’activité se confirme ! L’IEOM, l’AFD et l’ISPF ont présenté mercredi les comptes économiques rapides 2018 de la Polynésie. Ils révèlent un Produit intérieur brut en progression de 2,5 %. Les principaux moteurs de cette croissance sont la consommation des ménages, les exportations et les investissements. Les détails dans ce dossier :

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Super Aito : Steeve Teihotaata compte bien conserver son...

Ce samedi sur Tahiti Nui Télévision, vous pourrez suivre en direct le Super aito 2019. Plus de 160 rameurs sont attendus pour la "course V1" de l’année. Parmi eux, le champion en titre Steeve Teihotaata :

Comment lutter contre les “fake news” ?

Si les fausses informations circulaient déjà bien avant l’avènement des réseaux sociaux, depuis leur arrivée, on ne compte plus le nombre d’intox. Véritable fléau, les "fake news" font hélas partie du quotidien des internautes.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV