Une application polynésienne au service du secteur événementiel

Publié le

De l’innovation dans le secteur de l’événementiel au fenua. Une application développée à Tahiti permet désormais d’acheter des billets ou encore de payer ses consommations via un bracelet. Si ce système existe déjà à l’étranger, c’est une première ici.

Publié le 01/06/2024 à 19:00 - Mise à jour le 01/06/2024 à 22:17

De l’innovation dans le secteur de l’événementiel au fenua. Une application développée à Tahiti permet désormais d’acheter des billets ou encore de payer ses consommations via un bracelet. Si ce système existe déjà à l’étranger, c’est une première ici.


La technologie se met service de l’événementiel. Développée à Tahiti, gratuite et indépendante des banques, une nouvelle application baptisée IziPay permet de faciliter les achats principalement lors d’événements. « Dès que le ticket est vendu, l’organisateur fournit un bracelet avec une puce électronique dedans que l’utilisateur enregistre sur son compte Izipay. Ensuite, soit il va recharger de l’argent lui-même dessus via une carte, soit il va à la caisse centrale où il va sur une borne de paiement automatique » explique Jean-Jacques Vangramberen, Pd-g Boss Pacific à l’origine de IziPay.

L’application intègrera aussi sa propre billetterie. « Aujourd’hui, on travaille avec des fournisseurs de billetterie, mais à terme, l’organisateur pourra utiliser la billetterie de IziPay ce qui permettra à la fois de payer ton billet de précharger une certaine somme comme ça à l’arrivée au festival, concert etc, il n’y aura qu’à badger et tu auras déjà de l’argent sur le bracelet pour payer les boissons sur place ».

Les puces utilisées, des puces « NFC », « présentent les mêmes qualités de sécurité qu’une carte Visa, qu’une Mastercard ou une Amex », assure Jean-Jacques Vangramberen.

« C’est l’évolution »

Teariki Taata, gérant de Pacific M Event

L’appli a été lancée en toute discrétion durant le dernier festival Fenua Live début mai. La technologie d’IziPay n’était pas totalement inconnue de l’organisateur Teariki Taata, qui se réjouit que la Polynésie puisse en profiter. « Quand on participe à des festivals à l’étranger, c’est ce système qui est en place. Ici, la clientèle n’a pas encore l’habitude. (…) Mais c’est l’évolution. En terme de logistique, c’est tellement plus simple pour le client comme pour l’organisation ce mode de paiement. De notre côté, en terme de comptabilité, c’est pratique et on a toutes les traces. » 3 000 comptes IziPay ont été créés lors du Fenua Live.

Cagnottes et partage d’additions

L’application a par ailleurs d’autres utilités. Elle permet par exemple de créer des cagnottes. Une fonction qui sera bientôt lancée. Une cinquantaine de commerçants du fenua seraient déjà intéressés. « On a pris le parti pris de faire des cagnottes dédicacées chez un commerçant, explique Jean-Jacques Vangramberen. Par exemple, si vous voulez faire un cadeau à un sportif, vous pouvez décider de mettre une cagnotte dans un magasin de sport et tu es certain que la personne va dépenser son argent là-bas. Ça, pour les commerçants, c’est rassurant. »

L’équipe de développeurs d’IziPay travaille aussi au développement du partage d’addition dans les restaurants…

Et Jean-Jacques espère enfin faire travailler les bijoutiers du fenua… Car la puce NFC nécessaire au fonctionnement d’IziPay peut être placée sur divers objets. « Nous avons décidé de commercialiser des supports comme des bracelets, bagues, qui permettent de payer ».

Les utilisateurs d’IziPay pourront retrouver cette technologie lors des prochains événements de la fête de la musique.

Dernières news

Activer le son Couper le son