fbpx
samedi 25 janvier 2020
A VOIR

|

Un sit in pour libérer les poissons du port de Papeete

Publié le

Publié le 23/11/2018 à 16:04 - Mise à jour le 23/11/2018 à 16:04
Lecture 2 minutes

Ils ont lancé une pétition en octobre et demandent à ce que les poissons des parcs de la Marina de Papeete soient libérés. Mais n’arrivant pas à se faire entendre du Port Autonome, ils ont décidé de passer à l’action. Une quarantaine de manifestant s’est réuni ce matin le long de la Marina avec leurs pancartes, certains menaçant même de se mettre à l’eau pour découper les cages eux même.
 
Les associations s’inquiètent des conditions dans lesquelles évoluent les poissons, des conditions qu’ils jugent inhumaines. Le parc se situe juste au niveau de deux exutoires des eaux pluviales de la ville de Papeete. Et selon les associations, les mois à venir seraient déterminants. Sur les réseaux sociaux un groupe qui compte plus de 4 000 personnes s’est déclaré contre le parc à poissons et souhaite leur libération. si jamais le Port autonome reste sourd à nos revendications, pas mal de personnes sont prêtes à plonger et couper les cages pour libérer les poissons”, assure Moana Van Der Maesen, président de l’association « Nana sac plastique ». Bien que peu enclin à ce type d’action, il estime que sur le nombre de personnes inscrites sur la page FaceBook certaines n’hésiteront pas à franchir le pas.
 
Pour lui, si la situation perdure pas mal d’actions pourraient être envisagées. “Je vais pas annoncer à la télé ce que l’on compte faire, mais on a pas mal d’idées en cours. Notre but est de réveiller les consciences. Nous sommes de plus en plus nombreux et cela va monter en puissance jusqu’à ce que l’on soit entendu et que l’on réussisse à faire libérer ces poissons.”
 
La rédaction de TNTV a tenté de contacter les services du port autonome mais sans succès, le directeur étant en métropole, tout comme le ministre de l’équipement que nous avons joint par téléphone. Le port autonome indique sur son site qu’une « étude sur les perspectives d’évolution du parc sera lancé fin 2018 dans le but d’améliorer l’habitat » de ces poissons.
 
 

Rédaction web avec Hitiura Mervin.    

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X