lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Un “risque important de dissémination du variant Delta” en Polynésie selon la plateforme Covid

Publié le

Dans son dernier bulletin épidémiologique publié ce mardi, la plateforme covid indique qu'il "existe dorénavant un risque important de dissémination du variant Delta".

Publié le 15/07/2021 à 11:38 - Mise à jour le 15/07/2021 à 15:38
Lecture 2 minutes

Dans son dernier bulletin épidémiologique publié ce mardi, la plateforme covid indique qu'il "existe dorénavant un risque important de dissémination du variant Delta".

Deux cas ont été contaminés localement par un variant Delta mentionne le bulletin de mardi.

Par ailleurs, un communiqué de la cellule de crise de Hiva Oa aux Marquises révèle que des personnes de Hiva Oa auraient été en contact avec le variant lors de leur séjour à l’hospitel de Tahiti. Il est demandé à toute personne de l’île ayant séjourné à l’hospitel ces 15 derniers jours (ou ayant été contacté par la veille sanitaire) de se présenter au centre médical ce jeudi.

Selon nos informations, le Delta aurait également été identifié sur plusieurs atolls des Tuamotu. Le variant se propage, “c’est une réalité de terrain que l’on observe. Mais maintenant on se trouve avec des cas autochtones, du territoire”, déclare le ministre de la Santé Jacques Raynal. Chose inquiétante et qui nous amènera très probablement à prendre des mesures particulières, c’est ce que l’on observe maintenant : une diffusion dans les archipels, notamment aux Tuamotu et Marquises pour l’instant.”

De nouvelles mesures sanitaires en terme de regroupement pourraient être prise dès le début de semaine prochaine. Une réunion est prévue demain avec le haut-commissaire à ce sujet.

Des mesures sanitaires au niveau des vols domestiques vont également être prises. Le cluster de l’hôspitel concernerait une trentaine de personnes. L’enquête sanitaire se poursuit. “Nous allons proposer des mesures assez coercitives, c’est-à-dire qui tendront à restreindre la circulation des personnes soit des jauges dans certaines circonstances, dans les salles fermées par exemple ou autre. (…) Il y a eu un relâchement très net au niveau de la population il faut le reconnaitre. Et malheureusement cette introduction du virus très transmissible, le variant Delta en a profité en quelque sorte pour se diffuser”, estime le ministre de la Santé.

Un projet de loi du Pays est en préparation, comme en métropole, pour obliger le personnel soignant à se faire vacciner : “Les populations sur lesquelles nous allons demander à avoir une obligation vaccinale, ce sont les populations qui sont en contact direct avec d’éventuels patients comme les personnels soignants élargis (…) ça peut s’étendre également aux sapeur-pompiers dans les communes (…) Une loi de Pays est en préparation.”

Lire aussi : Le variant Delta se répand-il au fenua ?

La part de la population totale ayant reçu au moins 1 dose de vaccin reste insuffisante pour se prémunir d’une “vague” de variant delta estime la plateforme covid. 28 % de la population (36,4 % chez les 18 ans et plus, et 72 % chez les 75 ans et plus) a été vaccinée.

Le Delta, même s’il ne semble pas plus virulent que le virus souche, serait 40 à 60% plus contagieux que le variant Alpha, apparu en Angleterre fin 2020.

Les chiffres au 15 juillet

Le dernier bulletin épidémiologique est consultable ICI

infos coronavirus