dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Maisons familiales rurales : un premier master à distance en Polynésie

Publié le

C’est une première pour le comité polynésien des maisons familiales rurales… un master 2 en ingénierie de formation a ouvert ses portes. Il propose aux personnels d’acquérir un bac + 5 à distance. Un engagement pour les salariés qui viennent des 4 coins de la Polynésie et doivent composer avec leur quotidien.

Publié le 19/02/2021 à 10:18 - Mise à jour le 19/02/2021 à 10:39
Lecture 2 minutes

C’est une première pour le comité polynésien des maisons familiales rurales… un master 2 en ingénierie de formation a ouvert ses portes. Il propose aux personnels d’acquérir un bac + 5 à distance. Un engagement pour les salariés qui viennent des 4 coins de la Polynésie et doivent composer avec leur quotidien.

Présentes depuis 39 ans en Polynésie française, les Maisons familiales rurales sont des établissements scolaires privés rattachés à l’enseignement agricole.

Ils sont directeurs, formateurs à Tahiti et dans les îles… et tous étudiants en master 2 spécialité ingénierie de formation. L’objectif est d’acquérir un ensemble de méthodes permettant de concevoir des actions et des dispositifs dans la mise en œuvre de formations. Les cours se déroulent à distance avec des tuteurs de métropole : « Là on a eu ce matin un module sur de l’anglais par exemple. Et puis là on est sur du développement local. on est en train de regarder tout ce qui est diagnostique du territoire, comment préparer des entretiens, enquêtes pour pouvoir cerner un peu les problématiques du territoire et des gens qui y habitent », explique Pierre Le Cor, directeur de la Maison familiale rurale de Hao.

La formation se déroule en alternance et suppose également 3 déplacements en métropole afin d’acquérir l’ensemble des compétences soit 144 heures de cours. Un investissement non négligeable pour les participants : « C’est enrichissant parce qu’on est quand même sur une petite île, Tahiti et puis ça bouscule aussi notre quotidien, souligne Honorine Desroches, directrice de la Maison familiale rurale de Papara. À côté de ça on a quand même un établissement à gérer, on a du personnel à gérer… Je pense que si ça peut inciter d’autres collègues de travail à s’inscrire dans ce type de formation pourquoi pas ».

Si les cours à distance se déroulent de jour pour les étudiants, ce n’est pas le cas pour les tuteurs universitaires qui subissent le décalage horaire avec la Polynésie. D’autant que la formation a débuté en plein Covid : « Le covid nous a freiné forcément. mais nous maintenons le cap grâce à une aide du Pays qui nous a permis d’investir dans des moyens télématiques, et puis, il faut le souligner aussi, avec un fort accompagnement du Fonds paritaire qui soutien les actions de formation continue pour les personnels. Le covid ne va pas durer éternellement, souhaitons le, et pour nous il est important que d’ici deux ans on ai des ingénieurs formés et qui soient capables de relever les défis du fenua », espère Eric Golghen, conseiller pédagogique et technique au CPMFR de Polynésie (Comité polynésien des Maisons familiales rurales).

Tous iront soutenir leur mémoire à Lille en juin 2022. Cette promotion en master est la première au sein de la structure. D’autres devraient suivre.

infos coronavirus