fbpx
dimanche 17 novembre 2019
A VOIR

|

Un an après son arrivée en Polynésie, French Bee se réjouit de ses résultats

Publié le

TRANSPORT AÉRIEN – La compagnie French Bee a indiqué, ce mercredi à Paris lors d’une conférence de presse, s’être positionnée à la deuxième place sur le tronçon Paris-Papeete, après avoir obtenu 35% des parts de marché, soit 1 point seulement derrière Air Tahiti Nui.

Publié le 11/04/2019 à 9:01 - Mise à jour le 19/06/2019 à 8:29
Lecture < 1 min.

TRANSPORT AÉRIEN – La compagnie French Bee a indiqué, ce mercredi à Paris lors d’une conférence de presse, s’être positionnée à la deuxième place sur le tronçon Paris-Papeete, après avoir obtenu 35% des parts de marché, soit 1 point seulement derrière Air Tahiti Nui.

“Aujourd’hui, cela va au-delà de nos espérances, s’est réjouie Muriel Assouline, la directrice générale de French Bee, à l’occasion d’une conférence de presse donnée mercredi à Paris. Nous sommes ravis de l’accueil du territoire polynésien. Le marché est en croissance avec plus de 8% d’augmentation du trafic en 2018, donc bien au-delà de ce que le marché pouvait espérer des clients Polynésiens, de métropole et aussi Américains.”

La compagnie low-cost long courrier, qui a débarqué il y a 11 mois au fenua, a transporté 117 254 passagers exactement sur sept mois d’exploitation en 2018 sur le tronçon Paris-Papeete. Elle a réussi à se positionner à la deuxième place avec 35% de parts de marché, à 1 point seulement derrière Air Tahiti Nui.

“Sur le plan de l’exploitation, je dirais que c’est une bonne surprise, a confié de son côté Jean-Paul Dubreuil, président directeur général du Groupe Dubreuil qui détient French Bee. On est arrivés pratiquement à un équilibre d’exploitation, ce qui n’est pas évident compte-tenu de la complexité du réseau, une route très longue qui passe par San Francisco.”

French Bee attend l’arrivée d’un troisième gros porteurs A350-900 en juin. La compagnie compte donc opérer trois vols hebdomadaires entre Paris et Faa’a, sauf en très basse saison.

REPORTAGEÉric Dupuy

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Fusillade dans un lycée près de Los Angeles

Deux personnes sont mortes et plusieurs autres ont été blessées jeudi matin lorsqu'un tireur adolescent a ouvert le feu sur le campus d'un lycée au nord de Los Angeles, avant d'être appréhendé par la police.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X