lundi 23 mai 2022
A VOIR

|

Tsunami aux Tonga, montée des eaux en Polynésie

Publié le

Un tsunami provoqué par l'éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai a touché l'archipel des Tonga samedi. Une alerte a été déclenchée aux Etats-Unis, aux Chili et aux Japon. Pas d'alerte en revanche en Polynésie même si des habitants ont pu constaté une montée des eaux par endroits...

Publié le 15/01/2022 à 10:20 - Mise à jour le 15/01/2022 à 14:03
Lecture 2 minutes

Un tsunami provoqué par l'éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai a touché l'archipel des Tonga samedi. Une alerte a été déclenchée aux Etats-Unis, aux Chili et aux Japon. Pas d'alerte en revanche en Polynésie même si des habitants ont pu constaté une montée des eaux par endroits...

Des images impressionnantes de la spectaculaire éruption du volcan des Tonga ont circulé sur la Toile. En Polynésie, c’est l’incompréhension pour certains : pourquoi une alerte tsunami n’a-t-elle pas été déclenchée au fenua ?

Lire aussi – Eruption volcanique massive : Tsunami à Tonga

Stéphane Quéma, chef du Centre Polynésien de Prévention des Tsunami, confirme qu’une vague est bien passée au fenua : “On a eu environ 50cm à Tahiti et 1 mètre aux Marquises selon les capteurs, mais ça peut être un peu plus par endroit et on doit affiner les analyses, notamment en allant sur le terrain”. Il explique également que les conséquences d’une éruption volcanique sont beaucoup plus difficiles à prévoir qu’un glissement de faille par exemple.

Aux Marquises, les habitants ont en effet constaté une légère montée des eaux notamment à Hiva Oa. À Tahiti, de fortes vagues ont touché la côte Est, à Papenoo et aux alentours.

Dans un communiqué envoyé ce samedi dans l’après-midi, le haut-commissariat explique que ses services ont été alertés par le Laboratoire De Géophysique (LDG) vendredi dans la soirée qu’un phénomène de type tsunami pourrait concerner la Polynésie française à partir de 22 heures. Les hauteurs d’eau attendues sur les côtes ont été évaluées inférieures au seuil d’alerte des populations.
Aucune alerte tsunami n’a donc été déclenchée.

Le phénomène s’apparentant à de fortes houles a été observé dans un premier temps aux îles Sous-le-Vent puis aux Îles du Vent, aux îles Marquises et aux îles Australes précise le communiqué. Les hauteurs maximales constatées par les marégraphes sont de 30 cm à Tubuai, 30 cm à Papeete, 40 cm à Hiva Oa, 55 cm à Huahine et 60 cm à Nuku Hiva.
Les observations des marégraphes indiquent donc que cet épisode est resté inférieur au seuil de 100 cm qui caractérise un tsunami mineur précise le haut-commissariat.

Les services de l’État et du Pays sont mobilisés au sein du PC de crise au Haut-commissariat afin de surveiller de près l’évolution de cette éruption volcanique et de ses éventuelles conséquences pour les archipels de la Polynésie française.

Par ailleurs, plusieurs archipels étant encore en vigilance pour les intempéries, le haut-commissaire invite la population à continuer à faire preuve de la plus grande prudence.
Les interdictions de toutes activités de loisirs et sportives en mer et en montagne sont maintenues sur ces îles jusqu’à nouvel ordre.

infos coronavirus