mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Tourisme : du speed-dating pour montrer la Polynésie autrement

Publié le

Publié le 14/03/2018 à 14:51 - Mise à jour le 14/03/2018 à 14:51
Lecture 2 minutes

Tahiti, Moorea, Bora Bora : la Polynésie ne se résume pas qu’à ces trois îles. C’est ce que souhaite faire découvrir le Groupement d’intérêt économique (GIE) Tahiti Tourisme à 32 tours opérateurs d’Australie, de Nouvelle-Zélande, d’Amérique du Nord et du Sud.

Les 19 et 20 mars prochains, ces professionnels du tourisme ont rendez-vous avec les acteurs locaux du secteur au Tahiti Pearl Beach à Arue. Ces derniers auront 15 minutes pour vendre leurs produits. Ce nouveau concept initié par Tahiti Tourisme s’appelle Parauparau Tahiti.

La ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, explique :

« L’intérêt est de permettre aux opérateurs et aux acteurs du tourisme polynésien qui n’ont pas toujours le temps ni les moyens de se déplacer sur les marchés de pouvoir rencontrer les principaux voyagistes qui vendent la destination à travers le monde. »

L’objectif est aussi de montrer les nouveaux produits. Avec ces rencontres, le GIE espère que les agences de voyages pourront diversifier et multiplier leurs offres pour le fenua. Gina Bunton, directrice des opérations internationales auprès de Tahiti Tourisme, souligne :

« Ces tours opérateurs proposent déjà la Polynésie dans leurs brochures mais nous souhaitons qu’ils repartent d’ici et qu’ils multiplient leurs offres. »

L’organisation de ces deux jours a coûté 4,5 millions de francs à Tahiti Tourisme. Au-delà de ces rencontres, les tours opérateurs vont partir une semaine dans les îles à la rencontre des différents professionnels. ​ Des rencontres du même type sont prévues en mai et en juin avec les agences de voyage asiatiques et européennes.

Rédaction web avec Tamara Sentis 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.