dimanche 26 juin 2022
A VOIR

|

Communiqué

Tautira : pose de première pierre de la résidence « Teavaava »

Publié le

COMMUNIQUE - Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le Vice-président et ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, ont procédé à la pose de la première pierre de l’opération « Teavaava » dans la commune de Tautira – Taiarapu Est, mardi dernier.

Publié le 16/06/2022 à 10:57 - Mise à jour le 16/06/2022 à 10:58
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUE - Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le Vice-président et ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, ont procédé à la pose de la première pierre de l’opération « Teavaava » dans la commune de Tautira – Taiarapu Est, mardi dernier.

La cérémonie s’est déroulée en présence de membres du gouvernement et de l’assemblée de Polynésie française, ainsi que du maire de la commune de Taiarapu Est, Anthony Jamet, du maire de la commune de Tautira, Ueva Hamblin, du directeur adjoint de l’Office polynésien de l’habitat (OPH), Toriki Ateni, et de ses équipes. 

La résidence « Teavaava » sera réalisée sur un terrain de près de 13 500 m², et comportera 32 logements : 8 de type F3, dont 2 PMR, 16 F4 et 8 F5, disposant chacun d’un petit jardin privatif. Un local associatif et une aire de jeux y seront également intégrés, pour donner vie aux projets des locataires et favoriser la cohésion des résidents.

L’opération privilégie le « mieux vivre ensemble » et le confort de vie des futurs locataires, tout en alliant confort hygrothermique, économie d’énergie et durabilité des constructions. Ainsi, les logements bénéficient d’une ventilation traversante, de débords de toiture réduisant l’impact de l’ensoleillement, de chauffe-eaux solaires, etc.

Source : Présidence de la Polynésie

Ces logements sont destinés à la location simple pour des familles dont le revenu ne dépasse pas 2 SMIG. Le coût total de l’opération s’élève à 1 098 500 000 Fcfp, financés par l’État et le Pays dans le cadre du Contrat de Développement et de Transformation 2021, et injectés dans l’économie polynésienne :

  • 118 500 000 Fcfp pour le foncier, financés par le Pays
  • 45 000 000 Fcfp pour les études, financés par le Pays
  • 935 000 000 Fcfp pour les Travaux, financés à hauteur de 50% par l’État et 50% par le Pays.

Le permis de construire a été obtenu en juillet 2021, et les travaux s’étendront jusqu’en février 2024, mobilisant 11 entreprises du bâtiment et 60 emplois.

C’est le troisième chantier de l’OPH qui démarre depuis le début de l’année. En outre, la production de logements sociaux s’inscrit dans le plan de relance 2021-2023, confirmant le rôle de l’OPH en tant qu’acteur économique.

Le périmètre d’intervention de l’OPH en tant que constructeur et bailleur social s’étend sur l’ensemble de la Polynésie française. L’Office est prêt à relever le défi de répondre à la problématique de l’accès au logement et aux objectifs de la Politique Publique de l’Habitat (PPH) 2021-2030, grâce à la mobilisation, au dynamisme et la coopération de l’ensemble de ses partenaires.

infos coronavirus