mercredi 30 septembre 2020
A VOIR

|

Rapa et Rangiroa se préparent au confinement

Publié le

Les îles s’isolent et vont tenter aux mieux de rester indemnes face à la progression du covid-19. Les élèves ont rejoint leur famille, et désormais, il convient aux habitants de respecter les règles imposées par les autorités. Au Tuamotu, à Rangiroa, plusieurs élèves sont considérés comme des cas suspects. Aux Australes, Rapa isolée géographiquement, mise sur la solidarité de la communauté pour appliquer au mieux les consignes.

Publié le 20/03/2020 à 16:42 - Mise à jour le 20/03/2020 à 17:08
Lecture 2 minutes

Les îles s’isolent et vont tenter aux mieux de rester indemnes face à la progression du covid-19. Les élèves ont rejoint leur famille, et désormais, il convient aux habitants de respecter les règles imposées par les autorités. Au Tuamotu, à Rangiroa, plusieurs élèves sont considérés comme des cas suspects. Aux Australes, Rapa isolée géographiquement, mise sur la solidarité de la communauté pour appliquer au mieux les consignes.

Comme on vous l’annonçait hier, à Rangiroa, plusieurs élèves sont confinés. Ils sont suivis quotidiennement par le personnel de santé de l’atoll depuis leur retour en début de semaine. « D’après les renseignements que j’ai pu avoir des médecins du dispensaire d’Avatoru, les élèves sont des cas suspects -pas graves, ils sont confinés chez leurs parents » explique Teina Maraeura, maire de Rangiroa.

(Infographie Tahiti Nui Télévision)

Le maire en appelle au bon sens pour que ses administrés suivent les règles de confinement. Avec deux dispensaires et un médecin privé, les infrastructures médicales sont limitées : « On n’a pas les moyens comme à Tahiti. S’il y a un cas avéré, il faudra le ramener sur Tahiti. Mais s’il y a 40 cas, on aura un problème… » poursuit le maire.

Comme annoncé : AUCUNE FAMILLE au quai.L' arrivée du bateau est un événement à Rapa : ce rendez-vous mensuel est le…

Posted by Bou Le on Friday, March 20, 2020


Du côté de Rapa, la communauté déjà habituée à l’isolement applique aussi la règle de la quatorzaine depuis le retour des élèves ce matin par bateau. « Il n’y avait pas de population, pas de famille. Nous avons mis des distances à respecter par rapport au bateau et aux élèves. Seule la responsable de la santé ici, et le personnel de la santé ont pu approcher les enfants et les passagers qui sont arrivés. Ils ont procédé à la prise de température de tout le monde » nous dit Tuanainai Narii, maire de Rapa.

Une cinquantaine d’élèves a été placée à l’école primaire de Ahurei, 19 autres dans un autre village de l’île. « Nous avons décidé, d’un commun accord avec toute la communauté, de confiner tous les nouveaux arrivants dans deux endroits, de manière à ce que le reste de la population qui est restée sur l’île ne soit pas atteinte du virus, si jamais l’un des nouveaux arrivants est porteur » précise le maire.

La solidarité s’organise pour tenir dans le temps face à cette crise sanitaire. Des dons alimentaires ont été déposés sur les deux zones de quatorzaine, surveillées par des gardiens. Pour les autres denrées, là encore, la communauté partage.

> Toutes les informations sur le confinement en Polynésie, effectif dès ce vendredi 20 mars à minuit ICI.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Australie : un plongeur mordu à la tête par...

Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu'il plongeait sur la Grande Barrière de corail, ont annoncé jeudi les autorités.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV