samedi 6 mars 2021
A VOIR

|

Prince Hinoi : la façade de l’immeuble part en morceaux, des travaux de rénovation pour bientôt

Publié le

Publié le 23/02/2019 à 11:40 - Mise à jour le 23/02/2019 à 11:40
Lecture < 1 min.

En vidéo, l’interview de Rémy Brillant directeur des services généraux de Papeete

Deux véhicules en stationnement au pied de l’immeuble ont été endommagés par la chute de ces éléments. « Il y a eu des dégâts, mais heureusement que matériels. (…) Alors, ce n’est pas une poutre. Ce sont des bouts de béton », précise Rémy Brillant directeur des services généraux de Papeete au micro de Tahiti Nui Télévision. 

La police municipale et la direction de la Sécurité publique ont sécurisé les lieux. L’origine de l’incident serait due à la fragilisation d’un débord de dalle qui se serait au fil du temps fissuré par endroit. 

Les pompiers de la ville sont intervenus pour détacher complètement les parties encore menaçantes de manière à écarter le danger. Les propriétaires ont été appelés à leur responsabilité. Ils réaliseront en urgence, dès la prochaine semaine, et plus en profondeur, les travaux nécessaires à la sécurisation de leur bâtiment. En attendant, un balisage de sécurité sera mis en place. « Les mesures de sécurité ont été prises pour baliser la zone à risque et éviter que les piétons soient exposés et les véhicules également. On a interpellé les propriétaires du bâtiment qui ont la responsabilité de son bon entretien, pour qu’ils puissent intervenir. »

Le bâtiment de l’ancien hôtel Prince Hinoi date du début des années 1980, il a été fermé de longues années et laissé pratiquement sans entretien. Il devrait, prochainement faire l’objet d’importants travaux de rénovation.

​Rédaction web (interview : Thierry Teamo / Naea Bennett)

 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu