mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

« Pouvanaa ne peut être comparé à Gaston Flosse »

Publié le

Publié le 11/12/2014 à 13:39 - Mise à jour le 11/12/2014 à 13:39
Lecture 2 minutes

Dans un communiqué, le Here Ai’a répond au Tahoeraa. Le parti orange, dans un communiqué envoyé aux rédactions mercredi 10 décembre, parlait de « harcèlement judiciaire » contre Gaston Flosse est sa famille. Selon le Tahoeraa, l’enquête sur la vaisselle de la présidence intervient alors que « la résolution sur la responsabilité de l’Etat dans la restitution des atolls », a été récemment votée à l’assemblée. « Ces circonstances font de Gaston Flosse l’homme à abattre par tous les moyens ».

Pour le Here Ai’a, le parti orange tente une comparaison entre Gaston Flosse et Pouvana’a a Oopa. Le parti tient à rectifier : « ce ne sont pas, comme pour Pouvanaa, les gendarmes qui ont déposé au domicile de Gaston Flosse à Erima, la vaisselle en porcelaine de Limoge, l’argenterie et les verres en cristal appartenant à la Présidence de la Polynésie française ». « Pouvanaa n’a jamais été filmé se baignant dans le lagon de Moruroa, ni déclaré publiquement que les essais nucléaires ne sont pas sans danger pour le peuple maohi », écrit le Here Ai’a. 
Le parti souligne également, « Pouvanaa n’a jamais été démis de son mandat de sénateur suite à une condamnation pénale devenue définitive pour détournement de fonds publics »…

Le Here Ai’a conclut enfin, alors que le Tahoeraa parle « d’acharnement judiciaire » contre Gaston Flosse : « L’acharnement pour Pouvanaa est la reconnaissance et le respect de l’entité Maohi ».

Retrouvez le communiqué de presse du Here Ai’a ici :

Retrouvez le communiqué de presse du Tahoeraa ici :

infos coronavirus