fbpx
jeudi 23 janvier 2020
A VOIR

|

Nucléaire : les indépendantistes veulent connaître le nombre de malades

Publié le

Publié le 13/12/2017 à 14:25 - Mise à jour le 13/12/2017 à 14:25
Lecture 2 minutes

Le nucléaire de retour dans les débats à l’assemblée de Polynésie française. Le groupe Union pour la démocratie (UPLD) veut des chiffres. Suite à une question écrite restée sans réponse, Eliane Tevahitua l’a convertie en question orale. L’élue indépendantiste a interrogé le ministre de la Santé :

« Je souhaiterais obtenir de la CPS, établissement placé sous tutelle du gouvernement, le nombre annuel de ressortissants atteints d’une maladie figurant sur la liste des 21 maladies radio-induites, d’une des sept maladies suivantes : cancer du pancréas et de la prostate, cataracte, tumeur bénigne du cerveau, maladie cardiovasculaire, accident vasculaire cérébral, malformation à la naissance, si possible de juillet 1966 à ce jour. »

Avant de donner une réponse précise, Jaques Raynal a rappelé les difficultés techniques soulevées par la CPS dans le production de chiffres sur les pathologies.

« La CPS ne détient pas de dossier médical individuel mais enregistre les dépenses prises en charge par journées comptables. La durée de conservation des pièces comptables est de cinq ans. L’estimation des dépenses ne peut être réalisée pour la période antérieure à 1992 mais à partir des informations disponibles dans le système d’information de la Caisse de prévoyance sociale de la Polynésie française. »

Le ministre de la santé a précisé que 4951 patients distincts « sont atteints d’une maladie tumorale. » Il a précisé que « l’augmentation est de 5 % par an. »

Jacques Raynal a ajouté que des informations complémentaires seront transmises à la représentante d’ici une semaine.

Après cette intervention, Oscar Temaru a lui aussi souhaité réagir. Le patron du Tavini Huiraatira s’est interrogé sur la responsabilité des médecins sous l’ère nucléaire. Il s’est adressé à Jacques Raynal en tant que ministre de la Santé mais aussi en tant que médecin :

« Les médecins qui ont exercé chez nous à cette époque-là, qui ont fait le serment d’Hippocrate, nous ne pouvons pas les exonérer de ces propos-là. Ils auraient dû être les premiers à dénoncer ces essais nucléaires et j’espère taote que vous ne faites pas partie de ces médecins-là ! » 
 

Rédaction web

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X