vendredi 3 décembre 2021
A VOIR

|

Micro-crédits : l’Adie fête ses 12 ans en Polynésie

Publié le

L'association pour le droit à l'initiative économique, plus connu sous le nom de l’Adie aura financé et accompagné en un peu plus d’une décennie, des milliers de créateurs d’entreprises sur l’ensemble des 5 archipels. Ainsi et pour fêter ses 12 ans d’existence, cette association reconnue d’utilité publique, nous a ouvert ses portes et en a profité pour inaugurer son agence mobile qui sillonnera les routes de Tahiti et Moorea pour aller à la rencontre des futurs chefs d’entreprises.

Publié le 15/10/2021 à 16:26 - Mise à jour le 15/10/2021 à 16:27
Lecture 2 minutes

L'association pour le droit à l'initiative économique, plus connu sous le nom de l’Adie aura financé et accompagné en un peu plus d’une décennie, des milliers de créateurs d’entreprises sur l’ensemble des 5 archipels. Ainsi et pour fêter ses 12 ans d’existence, cette association reconnue d’utilité publique, nous a ouvert ses portes et en a profité pour inaugurer son agence mobile qui sillonnera les routes de Tahiti et Moorea pour aller à la rencontre des futurs chefs d’entreprises.

L’Adie fêtait cette semaine ses 12 années de présence en Polynésie. Cette association reconnue d’utilité publique, a ainsi injecté depuis plus d’une décennie 5,3 milliards directement dans l’économie du fenua en finançant près de 11 000 porteurs de projets. Des chefs d’entreprises qui n’ont en général pas accès au système bancaire traditionnel et qui pour la moitié d’entre eux évoluent dans le secteur primaire. Mais l’Adie reste attentive aux autres secteurs d’activités, à l’image des nouvelles technologies que Pascal Baltasar, jeune entrepreneur, a décidé de promouvoir avec son entreprise d’assemblage de matériel informatique. “J’ai commencé comme beaucoup chez moi tout seul. Ça m’a permis d’avoir les premiers équipements nécessaires pour pouvoir travailler. Et à partir de là j’ai commencé à me développer pour en arriver là où je suis aujourd’hui. Mais au départ oui ça a été l’élément déclencheur qui m’a aidé à commencer. je n’ai qu’un regret c’est de ne pas l’avoir fait avant. Être son propre patron, monter son entreprise, c’est une expérience qui est absolument géniale.”

Et pour accentuer cette dynamique, l’Adie a lancé son agence mobile qui ira à la rencontre des futurs chefs d’entreprises de Tahiti et Moorea : “L’idée c’est qu’il y ai une fréquence régulière dans tous les quartiers prioritaires de la ville sur Tahiti et Moorea. Donc il (le fourgon de l’Adie NDLR) va sortir. Ça peut être deux à trois fois dans le courant de la semaine”, annonce Wendy Mou Kui la directrice de l’Adie Polynésie.

Renforcée au fil des années par 21 bénévoles, l’équipe de l’ADIE Polynésie et ses 23 salariés restent au chevet des porteurs de projets les plus impactés par la crise. Ainsi de nombreux outils de gestion et de financement d’entreprises ont été élaborés : “On a mis en place des systèmes de rééchelonnement pour les aider à alléger un peu leurs charges et on a même mis en place un fonds de prêt d’honneur justement pour aider ces entreprises à sortir un petit peu la tête de l’eau.”

Présente sur l’ensemble de la Polynésie avec ses 11 agences, l’Adie aura accordé sur les 2 dernières années, plus de 3 000 micro-crédits et donc autant d’emplois crées. 

infos coronavirus