L’ISPF lance une vaste enquête sur l’emploi

Publié le

Depuis 2018, l’ISPF mène chaque année une enquête statistique sur l’emploi auprès de plus de 3 700 foyers tirés au sort dans la Société. Une opération qui est également menée une fois tous les trois ans dans les autres archipels. Les résultats doivent permettre aux décideurs de mieux orienter les politiques publiques.

Publié le 04/04/2024 à 10:19 - Mise à jour le 04/04/2024 à 10:19

Depuis 2018, l’ISPF mène chaque année une enquête statistique sur l’emploi auprès de plus de 3 700 foyers tirés au sort dans la Société. Une opération qui est également menée une fois tous les trois ans dans les autres archipels. Les résultats doivent permettre aux décideurs de mieux orienter les politiques publiques.

16 agents enquêteurs sur Tahiti et Moorea ont pour mission de recueillir des informations de terrain qui permettront d’établir le taux d’emploi et le taux de chômage en Polynésie. À Faa’a, 448 foyers font partie du panel et de la base de données du dernier recensement de 2022. Ils ont été tirés au sort afin de garantir une diversité des familles interrogées et une bonne représentativité de la société. « En amont, on a déjà pu se présenter dans les mairies de chaque commune. Eux, par rapport à la communication, ils publient sur les réseaux sociaux avec toutes les informations. Ensuite, on se rend directement sur le terrain. Une fois qu’on a repéré le logement et qu’on est sûrs que c’est bien ce logement qui a été tiré au sort, eh bien, on les appelle de l’extérieur. Parfois, on a cette chance où les personnes sont là. Si elles ne sont pas là, on laisse un avis de passage avec nos coordonnées. On peut rencontrer des difficultés par rapport aux chiens. Il y a des quartiers où il y a souvent des chiens qui errent et donc ça peut être une difficulté pour nous » explique Lucie Peu, agent enquêtrice à l’ISPF

La première visite se fait à domicile. Les deux années suivantes, le suivi des foyers interrogés est assuré par téléphone. Des mises à jour sont alors effectuées. « Les questions sont bien posées. Ce sont des questions basiques, simples à répondre. C’est très bien ce qu’ils font, enquêter, poser des questions sur ce qu’on veut faire plus tard… » confie Vaiheata Tauira, personne interrogée dans le cadre de l’enquête emploi 2024.

L’enquête emploi 2024 a commencé depuis trois semaines et devrait prendre fin à la mi-juin. Ne soyez donc pas surpris de voir ces agents vêtus de bleu et d’un badge nominatif débarquer à votre porte.

Dernières news

Activer le son Couper le son