dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Marche pour un enfant

Publié le

Ce samedi après-midi dans les jardins de la mairie de Pirae. Le Kiwanis Club, les associations Te Aho Tini O Te Tama et Te Vahine No Pare Nui ont organisé une manifestation intitulée « Marche pour un enfant », la première du genre en Polynésie.

Publié le 27/10/2019 à 13:42 - Mise à jour le 28/10/2019 à 8:51
Lecture 2 minutes

Ce samedi après-midi dans les jardins de la mairie de Pirae. Le Kiwanis Club, les associations Te Aho Tini O Te Tama et Te Vahine No Pare Nui ont organisé une manifestation intitulée « Marche pour un enfant », la première du genre en Polynésie.

Tous les participants se sont retrouvés dans les jardins de la mairie de Pirae où de multiples activités étaient proposées avant que petits et grands ne défilent dans les rues de Pirae. Les enfants ont pu profiter de manèges, pendant que les plus grands appréciaient le spectacle de hip hop proposé ou participaient à une initiation au ori Tahiti.

Photo: Mairie de Pirae

La plus grande partie des dons récoltés serviront à la Polynésie, le reste sera envoyé à l’unicef dans le cadre de la campagne d’éradication du tétanos néonatal. Ces fonds permettront de faire l’achat d’une lumière bleue pour les bébés prématurés du service de néonatalogie. Elle est utilisé pour le traitement par photothérapie de l’ictère du nouveau né ou de la jaunisse comme on l’appelle plus communément en Polynésie. Ils permettront aussi l’achat de couches pour les nouveaux nés de moins d’un kilos, couches qu’on ne trouve pas sur le territoire et qu’il faut commander en métropole.

Les dons permettront aussi d’équiper les foyers venant en aide aux enfants du fenua, comme le foyer Te Aho o te Here qui accueille les enfants, de la naissance à trois ans, placés sur décision de justice. Selon Hina Mercier, présidente de l’association Te Vahine No Pare Nui, avec cet argent, ils pourront entre-autres acheter des lits, des jeux éducatifs ou encore des vêtements.

Photo: Mairie de Pirae

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.