dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Marché du terroir : un bol d’air pour les exposants

Publié le

Le marché du terroir de Punaauia a rassemblé ce samedi plus d’une cinquantaine d’exposants. Un vrai bol d'air pour ces personnes qui n’avaient plus exposé depuis près d’un an. Cette pause forcée a fait évoluer leur vision des modes de consommation.

Publié le 05/06/2021 à 16:43 - Mise à jour le 05/06/2021 à 16:43
Lecture < 1 min.

Le marché du terroir de Punaauia a rassemblé ce samedi plus d’une cinquantaine d’exposants. Un vrai bol d'air pour ces personnes qui n’avaient plus exposé depuis près d’un an. Cette pause forcée a fait évoluer leur vision des modes de consommation.

56 exposants venus de la Chambre de d’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL), 32 exposants issus de la vente solidaire de la mairie de Punaauia : au total 88 exposants ont participé au marché du terroir de Punaauia, après de longs mois sans exposition.

« Au fur et à mesure, les barrières vont se lâcher, indique Tuterai Teamo, chargé d’événement à la CAPL. Là on tolère la dégustation pour les transformateurs et le masque obligatoire dans le grand chapiteau. Aujourd’hui je pense que tous les exposants, des deux côtés, sont satisfaits. On a une grande agricultrice qui a pratiquement bien liquidé ses produits. Donc je pense que c’est une réussite. »

La crise sanitaire a mis en difficulté bon nombre d’agriculteurs et de transformateurs de produits naturels. Mais elle a aussi permis de se remettre en question. L’an dernier, Fabrice Cadousteau participait pour la première fois au marché du terroir avec ses infusions de plantes. Cette année, il se diversifie.

« Je fais aussi des poudres de moringa, des fruits séchés, et j’ai l’ambition de faire d’autres produits transformés dans l’avenir, mais de manière insolite, confie-t-il. Je pense que toute une génération, ça nous a boosté à entreprendre et à penser autrement que ce qu’on avait toujours l’habitude de faire. »

Faire différemment, proposer de nouvelles choses : les exposants ont la volonté d’affronter les difficultés. Tout comme les clients, qui en redemandent. Dans un mois, tous se réuniront encore une fois, même lieu même heure, pour un nouveau marché du terroir.

infos coronavirus