mardi 30 novembre 2021
A VOIR

|

À Raiatea, le marché du terroir et de l’artisanat du Rotary club enchante la population

Publié le

Organisé par le Rotary club de Raiatea/Tahaa, le marché du terroir et de l’artisanat a rassemblé une vingtaine d’exposants. Cette année encore, les produits made in fenua étaient à l’honneur et ont envahi les présentoirs.

Publié le 14/06/2021 à 16:41 - Mise à jour le 14/06/2021 à 16:41
Lecture 2 minutes

Organisé par le Rotary club de Raiatea/Tahaa, le marché du terroir et de l’artisanat a rassemblé une vingtaine d’exposants. Cette année encore, les produits made in fenua étaient à l’honneur et ont envahi les présentoirs.

Une fois de plus, le marché du terroir et de l’artisanat a ravi les visiteurs de l’île sacrée. Installés au collège Anne-Marie Javouhey, les 20 exposants ont dévoilé leurs créations, des produits exclusivement « made in fenua », comme voulu selon les critères du Rotary club.

“On retrouve du savon fait avec du coco, du miel, de la crème de vanille, des pareo, des bijoux, des ouvrages en coutures, un sculpteur, un tatoueur”, énumère Claudine Goche, membre du Rotary club de Raiatea/Taha’a.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Sacs en tricots, bonnets ou encore pain bio ont fait le bonheur des habitants de l’île. D’autres produits plus insolites ont également attisé la curiosité de certains comme de la purée de piment, un produit fabriqué à Taha’a, l’île vanille.

“Je cultive chez moi, j’ai fait venir les graines tout ça, règlementairement bien sûr. J’ai par exemple des piments brésiliens, le yellow fire qui ressemble à un petit grain de maïs. J’ai un piment péruvien, l’aji charapita. J’ai plusieurs piments, plusieurs variétés d’habanero. L’habanero chocolat, qui est très parfumé, j’ai l’habanero maya qui est un peu plus doux. J’ai plusieurs variétés et je fais avec ça”, explique Rai Davio, l’exposant à l’origine de ce produit.

“Je suis agréablement surprise de voir que nous avons davantage d’exposants que les autres années. Les gens, on a l’impression, ont vraiment besoin de faire connaître leur savoir”, se réjouit Claudine Goche.

Samedi dernier, il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses. Grâce à cette journée, le Rotary club de Raiatea/Taha’a a également pu récolter des fonds qui serviront, entre autres, au fonctionnement de l’association et au financement de ses projets…

infos coronavirus