mercredi 24 février 2021
A VOIR

|

Malades chroniques : « n’hésitez pas à consulter si vous n’allez pas bien »

Publié le

Devant la désertion des cabinets de consultation depuis le début du confinement, le conseil de l'ordre des médecins de Polynésie française s'inquiète pour les patients atteints de maladies chroniques. Ces derniers sont vivement invités à ne pas attendre le dernier moment pour consulter s'ils ne se sentent pas bien.

Publié le 14/04/2020 à 17:33 - Mise à jour le 14/04/2020 à 17:33
Lecture < 1 min.

Devant la désertion des cabinets de consultation depuis le début du confinement, le conseil de l'ordre des médecins de Polynésie française s'inquiète pour les patients atteints de maladies chroniques. Ces derniers sont vivement invités à ne pas attendre le dernier moment pour consulter s'ils ne se sentent pas bien.

« Il n’y a pas de raison qu’il y ait moins de douleur thoracique, moins d’accident vasculaire cérébral, moins de décompensation de diabète. Or ces gens là ont complètement disparu des cabinets de consultation, et des urgences » met en garde le docteur Jean-Ariel Bronstein, du conseil de l’ordre des médecins.

Ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il faille braver le confinement et le couvre-feu. Loin de lui cette idée. Bien sûr qu’il faut respecter le confinement, les mesures de distanciation sociale, et les gestes barrières. En revanche, le conseil encourage vivement les cancéreux et tous ceux qui présentent de l’hypertension, ou du diabète, de ne pas attendre le dernier moment pour consulter. « Sans avoir besoin de sortir systématiquement, il ne faut pas qu’ils oublient que s’ils ne vont pas bien, qu’ils n’hésitent surtout pas à consulter » insiste le médecin.

S’il n’y a pas (encore) de décès attribués au covid-19, le conseil de l’ordre aimerait autant éviter de « voir apparaître des décès suite au confinement. »

infos coronavirus