samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Maiti et Jason ont marché pour le climat

Publié le

Publié le 01/03/2019 à 16:54 - Mise à jour le 01/03/2019 à 16:54
Lecture 2 minutes

Ils l’ont fait ! Maiti Tepa et Jason Man Sang ont marché deux jours et demi autour de l’île de Tahiti pour la défense du climat. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont souffert pour parcourir ces 120 kilomètres à pied.
 
« Vu qu’on n’était pas spécialement préparés physiquement et même avec du matériel, on a des ampoules et des douleurs musculaires, confie Jason. Le premier jour, c’était pas du tout éclairé et on a passé 4-5 heures dans le noir quasiment. Il y avait des lampadaires mais ils n’étaient pas allumés. À côté de ça il y avait des chiens qui nous couraient après, qui faisaient du bruit. C’était très stressant, mais on s’est accrochés pour finir. »
 
Arrivés ce samedi matin vers onze heures au PK 0 de la cathédrale de Papeete, les deux marcheurs ont pu compter sur le soutien de nombreuses personnes durant leur périple.
 
« Le partage, le contact, la proximité avec les gens, on l’a bien ressenti, s’est réjoui Maiti. On n’était pas seuls à marcher, heureusement qu’il y avait toutes ces personnes derrière nous, c’est grâce à eux qu’on a pu arriver là aujourd’hui. »
 
Comme dans de nombreux pays du monde, des citoyens du fenua se lèvent aujourd’hui pour sensibiliser la population à la protection de l’environnement et l’alerter sur les risques du changement climatique.
 
Car « on est déjà dans le rouge, lance Laiza Pautehea, une militante pour le climat. Il y a plus de 15 000 scientifiques qui nous ont dit qu’on était dans le rouge et que si jamais on ne faisait pas des efforts sur cette émission de gaz de CO2, on est perdus… »
 
Une prochaine marche pour le climat sera organisée le 16 mars. Une manifestation ouverte à tous dont le départ est prévu à 9 heures place Tarahoi.
 

Rédaction web avec Thierry Teamo
 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Raiatea : les pompiers se forment aux feux de...

Les îles Sous-le-Vent s'entraînent aux situations d'urgence. Pendant une semaine, dix pompiers de Uturoa, Tahaa et Maupiti se sont perfectionnés en vue de décrocher le diplôme en "Feu de forêts 1". Une formation rythmée par des mises en situation sur divers types de terrain.

Situation sanitaire : le haut-commissaire fait un rappel à...

Face à la hausse du nombre de cas positifs, le haut-commissaire a rappelé avec fermeté les mesures drastiques qui s’imposent à l’ensemble...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV