mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Maina Sage : « Mon souhait, c’est qu’on puisse limiter au maximum la propagation du virus »

Publié le

La députée Maina Sage est le premier cas de coronavirus Covid-19 en Polynésie. Confinée chez elle, elle déclare aller bien et remercie la population pour son soutien. Elle témoigne :

Publié le 11/03/2020 à 16:15 - Mise à jour le 11/03/2020 à 16:15
Lecture < 1 min.

La députée Maina Sage est le premier cas de coronavirus Covid-19 en Polynésie. Confinée chez elle, elle déclare aller bien et remercie la population pour son soutien. Elle témoigne :

« Lundi matin, j’ai appris que le ministre Franck Riester avait été testé positif (au coronavirus, NDLR), donc par sécurité, j’ai de suite appelé les services de santé, qui m’ont fixée un rendez-vous pour faire un test. Je suis allée hier après-midi, à 14 heures 30, à l’institut Louis Malardé, et malheureusement le test était positif. Je pense que j’ai été touchée par ma rencontre jeudi soir avec le ministre.
Je tiens à préciser que, bien-sûr, j’avais fait ma visite médicale comme tout le monde avant de partir. Vendredi, je suis allée voir un médecin, j’ai fait des tests, il n’y avait pas de souci, et on m’a donné mon certificat médical. C’est aussi pour cela que je suis partie. »

Maina Sage explique s’être confinée chez elle après avoir appris que Franck Riester avait le Covid-19, bien qu’elle ne présentait encore aucun symptôme :

« J’ai juste fait un peu de fièvre lundi soir. Les médecins m’ont expliquée que normalement, j’ai été contagieuse seulement 24 heures avant les symptômes, c’est-à-dire dimanche soir, ce qui enlève toutes les personnes que j’ai pu rencontrer avant, notamment les gens qui ont voyagé avec moi. Ce qui n’empêche pas que la direction de la Santé les appelle tous.
Heureusement, je suis arrivée le week-end, donc à part mes voisins, je n’ai vu personne, dimanche. Je suis confinée depuis lundi, et je n’ai pas été en contact avec ma collaboratrice. J’ai limité les contacts, par sécurité. »

La députée tient à remercier tout le monde pour les messages de soutien qu’elle reçoit et elle se veut rassurante : « Je vais bien » et appelle également à la prudence. « Mon souhait, c’est qu’on puisse limiter au maximum la propagation du virus » confie-t-elle.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.