jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

L’examen du permis de conduire inadapté aux sourds

Publié le

Publié le 31/08/2016 à 13:56 - Mise à jour le 31/08/2016 à 13:56
Lecture 2 minutes

Difficultés de communication, regards moqueurs, manque d’interface, manque de subventions, la communauté des sourds et muets de Polynésie française a bien des difficultés à exister au fenua. Le collectif des Tamari’i Ha’uti lui vient en aide cette année. A travers une nouvelle musique, ‘A ‘ori ‘a hura ‘e ‘a pehe, un nouveau clip et un nouveau concert, les artistes du fenua luidémontrent leur solidarité. Les fonds récoltés lors de la soirée de concert du 24 septembre place To’ata devraient permettre à l’Association Apa e Reo Nui, la seule à défendre la cause de la surdité en Polynésie française, de financer un dispositif adapté aux sourds et certainement la rémunération d’un interface (interprète pour les sourds et muets) pour les examens du permis de conduire.

Ils sont plus de 2000 polynésiens répartis sur toutes nos îles à être malentendants ou sourds. Seuls 400 sont déclarés aux services sociaux et 50 sont membres de l’association Apa e Reo Nui.
Les projets de l’association sont nombreux : ouverture d’un internat à Tahiti, mise en place de formations à la Langue des Signes Française et mise en place d’un suivi adapté aux écoliers sourds de Polynésie (dispersés sur plusieurs îles, dans des établissements qui ne prennent pas forcément en compte leur handicap), etc.

L’arrivée le jeudi 1er septembre au fenua d’un interprète entendant et diplômé en LSF, donne à l’association beaucoup d’espoir. La langue des signes française est maitrisée par très peu de sourds au fenua. Les formations sont donc primordiales.
 

Rédaction Web – Maite MAI

Moearii FAUA, membre de l’association Apa e Reo Nui

Vaea BILLY, Présidente de l’association Apa e Reo Nui

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV