mardi 27 octobre 2020
A VOIR

|

Les dangers des écrans sur les enfants

Publié le

Les écrans de télé, de smartphone ou encore de tablettes font partie intégrante du quotidien des Polynésiens. Pourtant, une utilisation excessive de ces outils technologiques peut se révéler dangereuse pour la santé, surtout chez les tout-petits enfants.

Publié le 14/07/2019 à 18:24 - Mise à jour le 14/07/2019 à 18:26
Lecture < 1 min.

Les écrans de télé, de smartphone ou encore de tablettes font partie intégrante du quotidien des Polynésiens. Pourtant, une utilisation excessive de ces outils technologiques peut se révéler dangereuse pour la santé, surtout chez les tout-petits enfants.

Télévision, tablettes, smartphones, Internet ou encore jeux vidéo font partie intégrante de l’univers de la jeunesse. Pourtant de nombreuses études révèlent qu’une trop grande exposition aux écrans, surtout dès le plus jeune âge, peut entraîner des troubles psychologiques et physiques.

« Il y a plusieurs sortes de danger, explique Nathalie Colin-Fagotin, psychologue de la famille. Il y a les dangers liés à l’exposition à ce qu’on appelle la lumière bleue, qui a des effets neurologiques qui ont été démontrés. L’exposition aux écrans, c’est aussi l’usage qui peut devenir addictif et envahissant. C’est-à-dire que si un enfant use trop des écrans, pendant ce temps-là, il ne fait pas assez d’activités physiques, du coup il ne stimule pas assez sa créativité, son imagination. »

En métropole, la campagne « pas d’écrans avant trois ans » lancée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) est en place depuis plus de dix ans. En Polynésie par contre, la problématique est encore méconnue du grand public. Alors qu’ici, « les écrans sont extrêmement utilisés dès le plus jeune âge, poursuit Nathalie Colin-Fagotin. Je dirais même avec peut-être l’insouciance concernant les enfants en bas âge, peut-être parce qu’il n’y a pas encore eu suffisamment d’information d’un point de vue public. »

Tout au long de l’année, des ateliers parents sont donc organisés sur les problématiques liées à l’utilisation excessive des écrans. Ils s’adressent aux enfants de deux à douze ans et aux adolescents. Pour en savoir plus, il vous suffit de vous rendre sur le site familipsy.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.