mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Les CJA de Tahiti solidaires dans la production de masques en tissu

Publié le

Depuis jeudi, les formatrices en couture se sont lancées dans la production de masques en tissus sous l’impulsion du CJA de Outuaramea à Faaa et de la DGEE. Plus de 400 masques devaient être récupérés ce vendredi pour une distribution ciblée à partir de samedi. Notre journaliste est allée à la rencontre de l’une de ces ouvrières dans son atelier de Tiarei.

Publié le 10/04/2020 à 18:01 - Mise à jour le 12/04/2020 à 19:15
Lecture 2 minutes

Depuis jeudi, les formatrices en couture se sont lancées dans la production de masques en tissus sous l’impulsion du CJA de Outuaramea à Faaa et de la DGEE. Plus de 400 masques devaient être récupérés ce vendredi pour une distribution ciblée à partir de samedi. Notre journaliste est allée à la rencontre de l’une de ces ouvrières dans son atelier de Tiarei.

Sur les quatre modèles validés par l’AFNOR et disponibles sur le site de la direction de la Santé, Maketalena, enseignante en couture au CJA de Faa’a, a choisi un simple « petit carré de 20 cm sur 20, avec des élastiques de 17 cm de chaque côté ». Un masque en tissu coton, plus facile et plus rapide à produire. Ce vendredi saint, 50 masques doivent sortir de son atelier.

« La couture en elle-même n’est pas difficile, ce sont des coutures droites, il n’y a rien de compliqué, confie l’enseignante. Mais j’ai mis toute ma famille à contribution pour la coupe des élastiques et des tissus, le repassage… »

Même s’ils ne protègent pas contre le virus à 100%, ces masques en tissu sont réutilisables. Ils doivent impérativement être lavés à 60° après chaque utilisation. Depuis jeudi, les sept formatrices en couture des huit CJA de Tahiti ont répondu à l’appel du directeur du CJA de Faa’a et de la DGEE, pour produire de chez elles des masques de protection.

« J’ai dit oui de suite à ce projet, indique Maketalena, parce que je mets à contribution mes compétences de couturière pour venir en aide à la population de Tahiti. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Et puis, ce projet solidaire et humanitaire va plus loin car il met en avant les compétences de ces Centres de Jeunes Adolescents, souvent considérés comme une seconde chance.

« Ce qui est vraiment dommage, c’est que nos élèves ne puissent pas y participer, regrette Delano Flohr, le directeur du CJA de Faa’a. Avec le confinement ce n’était pas possible vu que les écoles sont fermées, mais on aurait pu le faire avec nos élèves. Donc là c’est vraiment pour montrer les compétences que nous avons au CJA et surtout pour montrer le côté positif des CJA. »

Plus de 400 masques en tissu devraient être distribués dès samedi à Papara, où des cas de Covid-19 ont été détectés. D’autres communes seront destinataires. Ces petites mains sont prêtes à produire et à donner gratuitement tous leurs masques fait maison. Et elles espèrent pouvoir continuer jusqu’à ce que tout le monde soit équipé d’un masque.

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV