fbpx
samedi 7 décembre 2019
A VOIR

|

Lee Byung Jin ou la nacre dans tous ses états

Publié le

Publié le 20/05/2018 à 13:45 - Mise à jour le 20/05/2018 à 13:45
Lecture 2 minutes

Ses bijoux sont presque des œuvres d’art. Lee Byung Jin, originaire de Corée s’est fait connaître, depuis 10 ans, sous le nom de sa société familiale Gee Mee Lee. Cet ancien agent administratif découvre la Polynésie il y a plus de 35 ans.

Pour élever ses quatre enfants il se met à travailler la nacre. Un gagne pain qui deviendra une passion. Une passion élevée au rang d’art.

Souvent comparé à Hiro Ou Yen, le maître local en matière de bijouterie d’art, Lee Byung Jin transforme nacres et coquillages en parures finement ouvragées arborant des couleurs et une brillance sans pareil. “Tous mes clients me comparaissaient à Hiro Ou Yen. J’en avais marre. Du coup j’ai fait mes propres recherches et dessins, et là plus personne ne me parlait de Hiro.”
 

Le bijoutier dessine lui-même ses parures. Les motifs sont de plus en plus complexes. Les assemblages également. Pour le choix des nacres, “Il n’y a pas de secret. La nacre de Raioa a une couleur exceptionnelle.” explique le maître artisan.

Aujourd’hui, Lee Bjung Jin souhaite transmettre son savoir faire aux plus jeunes. Il prend en stage les artisans des Gambiers et ceux du Centre des Métiers d’art.

Il vous faudra compter entre 7 000 et 300 000 francs pour offrir l’un de ces bijoux à votre mère pour sa fête.7 000 pour les colliers les plus simples, 300 000 pour les pièces de concours. Sur le stand du salon dès demain : une pièce unique. Un vivo composé de 161 rondelles de nacre. Une merveille d’instrument.
 

Rédaction web avec Laure Philiber

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Fortes pluies : des maisons inondées à Papara

Jeudi, en milieu d’après-midi, à Papara, des intempéries soudaines ont fait déborder trois cours d’eau au niveau du PK 33. Les services techniques de la commune sont intervenus rapidement pour déblayer les ponts obstrués par des branchages. Ce matin, l’heure était au nettoyage chez les habitants touchés par la montée des eaux.

Australie : deux touristes secourus deux semaines après une...

Un homme et une femme ont été secourus après avoir survécu deux semaines dans l'Outback, l'aride arrière-pays australien où leur voiture était tombée en panne, a annoncé mardi la police, qui recherche encore une troisième personne.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X