dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

La vieille dame de la Punaruu s’ouvre aux visiteurs

Publié le

Publié le 21/06/2018 à 14:54 - Mise à jour le 21/06/2018 à 14:54
Lecture 2 minutes

La centrale thermique Émile Martin a été inaugurée en 1986. 32 ans après, elle est toujours indispensable à la production d’électricité sur Tahiti.

Certains habitants la méconnaissent. La vieille dame est parfois pointée du doigt pour son impact sur l’environnement. Le groupe Edt-Engie a décidé d’ouvrir les portes de la centrale du 18 au 22 juin.

Mardi, une dizaine de personnes était présente sur le site. Tous sont sensible à l’impact de la centrale sur l’environnement… Benjamin Brillouet explique :  » La protection de l’environnement est dans l’air du temps, de se soucier de l’environnement, de se soucier des émissions de gaz à effet de serre, de se soucier de la planète que nous allons laisser à nos enfants, et de soucier de la facture d’électricité… « 

A la Punaruu, près de 70 000 tonnes de fioul en moyenne sont brûlées chaque année, ce qui représente 200 tonnes par jour. Un impact non négligeable sur l’environnement. Mais le groupe s’adapte et augmente sa part des énergies renouvelables. Elle est aujourd’hui de 31.5 %.

Des employés bien conscients que l’avenir appartient aux énergies renouvelables. EDT-Engie travaille déjà sur un schéma directeur de renouvellement des moyens thermiques de Tahiti, même si la centrale reste indispensable.

Rédaction web avec Sophie Guébel

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : 1 517 cas et un nouveau décès

Une femme de 85 ans est décédée, ce vendredi, des suites de la COVID-19, annonce la Présidence dans un communiqué. Ce qui porte à 6 le nombre de décès au fenua depuis le début de la pandémie. Au total, 1 517 cas ont été identifiés depuis le 15 juillet.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV