dimanche 29 novembre 2020
A VOIR

|

La Polynésie choisie pour la prochaine saison de Koh Lanta

Publié le

C'est une première : selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, le choix de la production s'est arrêté sur l'île de Tahaa pour le tournage de la prochaine saison de Koh Lanta.

Publié le 11/09/2020 à 11:28 - Mise à jour le 11/09/2020 à 11:29
Lecture < 1 min.

C'est une première : selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, le choix de la production s'est arrêté sur l'île de Tahaa pour le tournage de la prochaine saison de Koh Lanta.

Le Parisien annonce ce vendredi que les producteurs de l’émission Koh Lanta hésitent entre deux destinations pour la prochaine édition : la Polynésie ou la Nouvelle-Calédonie qui a déjà accueilli deux fois le jeu télévisé.

Mais selon nos confrères de La Dépêche de Tahiti, le choix est déjà fait. C’est au fenua et plus précisément à Tahaa que devrait se dérouler le prochain Koh Lanta. Une première qui ravira les fans de Teheiura.

Tahaa est l’île natale de notre aito qui vient de sortir un roman auto-biographique : Aventurier dans l’âme.

Les équipes de production pourraient se rendre sur l’île d’ici octobre pour préparer la nouvelle saison.

« Le casting est terminé, il est sympa et il y aura plein de belles choses », a promis sur Europe 1 le présentateur Denis Brognart, invité à s’exprimer suite au décès du candidat de la saison actuelle, Bertrand-Kamal.

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :