jeudi 9 avril 2020
A VOIR

|

La foire agricole sous le signe de l’éco-responsabilité

Publié le

Et si l’on changeait nos habitudes pour consommer de manière différente en étant plus écolo ? La foire agricole ouvrira officiellement ses portes jeudi sur le site de Vaitupa. Et cette année, l’éco-responsabilité est le maître mot. Pour réduire au maximum l’usage des sacs plastiques, il sera utile d’apporter un sac en tissu ou en panier tressé pour faire ses provisions.

Publié le 25/09/2019 à 15:01 - Mise à jour le 26/09/2019 à 9:50
Lecture 2 minutes

Et si l’on changeait nos habitudes pour consommer de manière différente en étant plus écolo ? La foire agricole ouvrira officiellement ses portes jeudi sur le site de Vaitupa. Et cette année, l’éco-responsabilité est le maître mot. Pour réduire au maximum l’usage des sacs plastiques, il sera utile d’apporter un sac en tissu ou en panier tressé pour faire ses provisions.

Ils abondent les étals, posés en vrac sans emballage. La meilleure façon sans aucun doute pour apprécier les couleurs des fruits et des légumes et d’avoir envie de les acheter. La lutte contre le sac plastique à usage unique est lancée cette année à la foire agricole. Ingrid Tepuai, exposante de Rimatara, y est favorable. Elle a confectionné des barquettes en fara ou en niau pour présenter ses produits : « J’aimerai bien qu’en face aussi les clients fassent pareil. Donc je propose des paniers, petits, moyens, tous naturels. Comme à Rimatara c’est le pandanus, tout ce qui est artisanal voilà. »

Mais le changement prend du temps. Il reste encore des produits présentés dans les barquettes pas vraiment bio dégradable. Et dans certains stands, les stocks de poches en plastique sont encore présents. Les organisateurs de la foire vont devoir rappeler les règles et encourager les exposants à changer leurs habitudes. « Si on ne fait pas attention, on va à la ruine. On n’aura plus de terre, on aura que le plastique partout et nos enfants vont manger quoi ? Vont planter quoi demain ? C’est pour ça, on fait un effort sur ça », explique Yvette Temauri, présidente de la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire.

L’écocitoyenneté, une responsabilité de chacun. Et les consommateurs sont aussi invités à refuser les sacs à usage unique . Des paniers tressés sont en vente sur l’ensemble du site, et leur confection a fait ses preuves pour durer dans le temps. « Il ne faut plus de paniers en plastique ici à Tahiti. Il faut prendre nos paniers marché et c’est tout », clame Annette Tetuira, artisane.

Pour manger mieux, consommons mieux. La foire agricole est aussi l’occasion de s’informer sur les labels bio et de faire tourner les circuits courts, du producteur au consommateur .

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Coronavirus : bac, brevet, BEP… les élèves évalués via...

Une première pour une "situation exceptionnelle" : le baccalauréat et le brevet seront cette année uniquement évalués en contrôle continu en raison de l'épidémie de coronavirus, alors que nul ne sait quand une reprise des cours aura lieu. Les élèves de BEP, CAP et BTS seront aussi évalués via le contrôle continu.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV