lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Huit atolls des Tuamotu vaccinés grâce au Casa

Publié le

Les adultes volontaires de Katiu, Kauehi, Aratika et Niau ont été vaccinés lundi et mardi grâce au Casa qui a déposé les infirmiers sur place. La même opération est prévue mercredi et jeudi à Raroia, Fangatau, Puka Puka et Fakahina.

Publié le 15/06/2021 à 16:35 - Mise à jour le 15/06/2021 à 17:28
Lecture 2 minutes

Les adultes volontaires de Katiu, Kauehi, Aratika et Niau ont été vaccinés lundi et mardi grâce au Casa qui a déposé les infirmiers sur place. La même opération est prévue mercredi et jeudi à Raroia, Fangatau, Puka Puka et Fakahina.

A ce rythme, les Paumotu auront bientôt une meilleure couverture vaccinale que les autres archipels. En dehors des atolls les plus desservis par Air Tahiti, comme Rangiroa ou Fakarava, les premières doses n’ont été acheminées que début juin aux Tuamotu. Mais ces quinze derniers jours, les forces armées ont déployé les grands moyens : le Prairial et son Alouette, le Gardian, et maintenant le Casa.

A Aratika, l’infirmier Laurent Djeffal a répondu aux questions des habitants en amont de la vaccination – Photo : Mike Leyral

Avec cet avion de transport, la mission du Commandant de bord Olivier consiste à déposer un infirmier de la direction de la Santé dans chaque atoll, avant de repartir aussitôt, sans couper les moteurs pour ne pas épuiser les batteries. En quelques heures, les infirmiers et leurs doses de Janssen débarquent à Katiu, Kauehi, Aratika et Niau, avant que l’avion parte faire le plein à Fakarava. Le lendemain, il effectue le trajet inverse et rembarque tout le monde.

L’infirmière Adélaïde Tamaku remonte à bord du Casa après sa mission à Katiu – Photo : Mike Leyral

Selon l’investissement du maire et de l’auxiliaire de santé en amont de la visite, la campagne est plus ou moins réussie. Ce jour-là, c’est Katiu qui obtient le meilleur taux, avec 70 vaccinés sur une centaine d’adultes présents sur l’atoll.

Avec le Prairial la semaine précédente, les infirmiers de la Direction de la Santé ont même frôlé les 100% sur un atoll, avec un seul refus à Tepoto. Tout le contraire de Vahitahi, où la frégate militaire s’est déplacée… pour ne vacciner que deux habitants.

Un peu plus de la moitié de la population adulte d’Aratika a choisi de se faire vacciner – Photo : Mike Leyral

Au terme de ces missions, dans quelques jours, la plupart des Polynésiens volontaires auront eu accès au vaccin. Pourtant, la couverture vaccinale reste encore très éloignée de celle de la métropole : seuls 24% sont aujourd’hui vaccinés, selon la Direction de la Santé.

infos coronavirus