jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

Générateur virtuel Putu Uira : début des essais le 29 août

Publié le

Les essais de qualification de Putu Uira, le générateur virtuel, vont démarrer le lundi 29 août, pour une durée d’un mois, annonce EDT.

Publié le 26/08/2022 à 13:41 - Mise à jour le 26/08/2022 à 13:41
Lecture < 1 min.

Les essais de qualification de Putu Uira, le générateur virtuel, vont démarrer le lundi 29 août, pour une durée d’un mois, annonce EDT.

Assurer la sécurité du réseau électrique en cas de déclenchement d’un groupe thermique, de perte de producteur hydroélectrique ou solaire, ou encore d’une partie du réseau de transport : c’est le rôle du tout nouveau générateur Putu Uira. À terme, il remplacera le groupe électrogène de la Punaruu afin d’assurer la réserve tournante garantissant la sureté du réseau électrique de Tahiti.

Pour rappel, Putu Uira permettra de :

  • favoriser l’hydroélectricité la nuit (4 GWh de +/an)
  • favoriser le photovoltaïque en journée le week-end
  • fournir 15 MW de réserve tournante pendant 20 minutes 24h/24h et donc d’arrêter un groupe Punaruu à l’année.

Ces essais qui démarreront lundi 29 août seront nombreux et complexes et permettront de qualifier Putu Uira et le cas échéant d’ajuster un certain nombre de paramètres.

Certains de ces essais peuvent présenter des risques pour la continuité de service malgré les nombreuses précautions prises en amont par les équipes de EDT.

EDT mobilisera ses équipes afin de réaliser les essais les plus complexes de nuit, dans le but de minimiser l’impact potentiel des délestages de clientèle en cas d’échec.

L’installation de Putu Uira devrait être finalisé d’ici fin 2022 afin de :

  • lancer la transition énergétique ;
  • favoriser le placement des énergies renouvelables dans le mix énergétique ;
  • optimiser la consommation des groupes de la centrale Punaruu.

Pour rappel, ce projet piloté par EDT s’inscrit dans la stratégie de décarbonation énergétique de la Polynésie française voulue par le gouvernement.

infos coronavirus