vendredi 23 octobre 2020
A VOIR

|

Digital Festival : Nani Travel, un tour opérateur dans l’espace smart tourism

Publié le

A l’occasion du prochain Digital Festival, du 16 au 19 octobre à la présidence, le jeune tour opérateur Nani Travel, spécialisé dans le développement durable, sera présent dans l’espace "smart tourism". Rencontre avec cette jeune société qui développe des séjours différents pour découvrir la Polynésie.

Publié le 13/10/2019 à 15:44 - Mise à jour le 13/10/2019 à 15:44
Lecture < 1 min.

A l’occasion du prochain Digital Festival, du 16 au 19 octobre à la présidence, le jeune tour opérateur Nani Travel, spécialisé dans le développement durable, sera présent dans l’espace "smart tourism". Rencontre avec cette jeune société qui développe des séjours différents pour découvrir la Polynésie.

Smart tourism, destination intelligente, des expressions de plus en plus courantes dans l’industrie touristique. Un secteur dans lequel le numérique est devenu un moteur de développement. Cette jeune équipe forme le premier tour opérateur spécialisé dans l’écotourisme. Elle interviendra lors du Digital Festival, un tremplin pour se faire connaître et rencontrer des experts du numérique et de l’innovation.

« C’est assez rare on va dire. On a toujours l’habitude de voyager pour faire connaître un peu ce qu’il se passe en Polynésie, et là on a la chance que les internationaux puissent venir à nous, se réjouit Alexandrine Wan, la fondatrice et gérante de Nani Travel. Donc pour le coup c’était inévitable, il fallait qu’on y participe. »

Avec les nouveaux usages et la démocratisation des réseaux sociaux, la jeune entreprise mise sur le Be to See. Pas d’intermédiaire par une agence de voyage, le tout peut être réservé en ligne. Le digital est un allié précieux, mais qu’il faut savoir maîtriser pour en tirer les bénéfices et pouvoir se démarquer.

« Il commence à être tellement démocratisé que c’est aussi un secteur et un outil hyper compétitif, explique Jade Vigouroux, la responsable marketing. Et c’est très compliqué pour une jeune entreprise comme nous de s’imposer sur Google et sur les recherches. C’est beaucoup de travail, on le sous-estime, mais le digital ce n’est pas si simple que ça finalement. »

Des idées à la conception des séjours, tout est pensé en interne et auprès des prestataires locaux. La jeune entreprise est toujours en quête de conseils pour gagner en notoriété. Elle compte élargir son réseau professionnel lors du festival.

infos coronavirus