jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : fermeture prématurée des manèges

Publié le

Vendredi soir, le Haut-commissaire avait annoncé la reprise des mesures restrictives applicables immédiatement. Pour les forains, un délai de deux jours leur a été autorisé. Malgré cette faveur, ces derniers restent quelque peu embêtés puisqu’ils s'étaient engagés jusqu’au 15 août.

Publié le 01/08/2021 à 14:54 - Mise à jour le 02/08/2021 à 9:18
Lecture < 1 min.

Vendredi soir, le Haut-commissaire avait annoncé la reprise des mesures restrictives applicables immédiatement. Pour les forains, un délai de deux jours leur a été autorisé. Malgré cette faveur, ces derniers restent quelque peu embêtés puisqu’ils s'étaient engagés jusqu’au 15 août.

“C’est très dur ! Et là on nous ferme 2 semaines avant. […] Je pense qu’on aura rien”, déclare Rosy, restauratrice aux manèges de Faa’a.

10 cartons de steaks et 30 cartons de frites, c’est le stock de deux semaines qu’elle avait prévu pour son stand à Vaitupa.

“C’est beaucoup d’injustice parce qu’on doit travailler pour payer. On doit travailler dur et donc on ferme. […] On va dire qu’avec deux semaines on peut quand même faire beaucoup de choses”, indique la restauratrice.

À 15 jours de la fermeture prévue, la perte est estimée en millions de francs pour les forains. Aucun bénéfice en ce début de mois n’entrera dans leur caisse.

“On s’attendait à des mesures mais telles quelles, non pas du tout”, explique Stéphane Philipponneau, président de l’association des forains de Faa’a. “On va essayer de demander des aides s’ils ont décidé de les mettre en place. Pour l’instant ce n’était pas à l’ordre du jour. Après on va leur demander aussi des aides sur la location du terrain parce que le terrain appartient au Pays. Donc on va leur demander des aides grâcieuses. Maintenant ce n’est pas gagné, on ne sait pas. Mais on va tout faire“.

Dès lundi, un courrier sera adressé au Président avec quelques propositions de solutions pour le mois de septembre, si la pandémie diminue, afin d’amortir les investissements faits par les forains.

Rédigé par

infos coronavirus